07 février 2014

pour une fête de l'abondance, une clébration de la consommatin!o

Devant la perversité des mentalités frugales, des petits-nantis qui crachent dans la soupe, des mystiques qui jeûnent quand les pauvres ont faim, des petits-bourges flicards et de droite qui prônent la décroissance, créons  au moins une journée de la consommation harmonieuse, joyeuse, de l'opulence sereine de l'abus rigolard et du gâchis marrant!
Posté par ruru à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2013

Panda et bébé-phoque.

Bon, excusez-moi, je vous quitte: c'est l'heure d'aller flageller mopanda à grands coups de bébé-phoque: on le prend par la queue, on fait tournoyer et v'lan, sur la tronche du panda! C'est rigolard! Mais je ne fais ça que durant les fins de semaine parce que les cris du panda peuvent déranger les voisins! j'attends qu'ils soient partis en week-end! je suis respectueux de la tranquillité des autres et je ne me sers plus de ma tronçonneuse depuis la mort de ma femme. J'ai préféré la serpillière: y avait du sang partout, j'ai bien... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2013

après avoir braqué la bijouterie

... après avoir braqué la bijouterie, ils s'enfuirent le plus loin possible;ils planquèrent le scooter et continuèrent pied.ils croisèrent le petit prince de Saint-Exaspérant qui promenait son bébé-phoque en laisse. ILs saisirent l'animal par la queue et tabassèrent le Petit-Prince à grands coups de bébé-phoque sur la tronche. Pendant ce temps, le renard lui rongeait la bite. Marine le Pen fut ensuite élue présidente.
Posté par ruru à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2013

pornographie, bourgeoisie, tout ça...

La pornographie, finalement, est inoffensive. on s'en fout généralement tandis qu'elle s'est toujours montrée moins dangereuse que sa rivale, l'église. La messe intime de l'amateur de sexe rfeprésenté  ne prête guère à consqquence et ne tue pas. Elle esr evenue planplan, presque embourgeoisée... Comme je n'en suis pas lécolution, je ne sais guère ce qu'elle devient, comment elle évolue. Mais elle garde l'aspect subversif du cul pour le cul. sans l'aspect économique -fondement des morales-  de la reproduction qui,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2013

Un peu cochon non?

 Le sexe ne serait-il qu'une ponctuation?  Fourrant un  trait d'union entre ses parenthèses!
Posté par ruru à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2013

Logique!

Les produits les moins chers sont placés tout en bas dans les rayons des supermarchés. C'est pédagogique et d'utililté. Il faut bien que les pauvres aprennent à courber le dos
Posté par ruru à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2013

Caharnel est le pognon!

le fric est partout dans la vie. il représente du travail, du crime, de la joie, de la souffrance, de l'art, de l'amour, de la haine et un paquet d'envie. C'est de la chair et du sanq. Le charme des banques c'est qu'elle sont aussi des boucheries à viande de papier. Un billet, ça peut être saignant ou recuit. Ceux qui ont été volés, avant de revenir, portent bonheur... C'est la seule différence: ça ne marche pas pour un steak! En ceci le fric ressemble à la poésie: d' lmmatériel tracé sur d'un papier, une construction de la foi est de... [Lire la suite]
Posté par ruru à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2013

Amour et glucose!

la fête des mères me dégoûte un peu, comme un gâteau trop crèmeux, lourd, gras, hypersucré... c'est une vision mielleuse de l'amour... L'amour, c'est autre chose! C'est ambigu, complexe, fort, parfois dur... ça remue même si c'est lentement durant toute une enfance. Ca creuse à vif et ça taraude... Ca muscle et ça peut faire mal... C'est énergie, viande, chair et sang! Et non pas du miel à la chantilly, surmonté de confiture au nutella auquel on a rajouté du sucre en poudre avant de le napper de sirop de glucose parsemé de loukoums... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2013

Maman silence

Cette mère que j'ai en moi, je la garde en silence. Ca ne se partage pas. Mais nous le savons tous deux. Avec de la Maman en vrai, qui cajole et qui mord, donnel la vie, donc  la mort, duelle comme la terre-même, la profondeur du sol, la vivacité des plantes, la dureté du caillou, la méticulosité des bêtes qui mangent. Ca fait mal, la mère. Ca fait aussi mal. autrement, c'est de la décoration pour gâteau trop beurré. L'amour ne peut pas être hyperglucosé: c'est ambigü, contradictoire, fait de tout et de rien, de caresses et de... [Lire la suite]
Posté par ruru à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2013

Celui qui souffre a tort!

- Non, je suis désolé, nous deux, ça ne va pas... On n'est pas faits l'un pour l'autre! -Mais pourquoi? - Parce que tu as souffert.. -Ben oui, et alors? - Ca fait chier, les gens qui ont souffert... -Mais ça n'est pas de leur faute! - Je n'en sais rien... Celui qui souffre a tort. IL pèse sur les autres, les remets en question: on n'a pas le droit de s'en foutre sans passer pour un goujat! - Tu es dur, la! - Non, réaliste...On doit ête heureux si onveut vraiment aimer... Autrement on déverse sonmalheur qui poisse...... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]