- Non, je suis désolé, nous deux, ça ne va pas... On n'est pas faits l'un pour l'autre!

-Mais pourquoi?

- Parce que tu as souffert..

-Ben oui, et alors?

- Ca fait chier, les gens qui ont souffert...

-Mais ça n'est pas de leur faute!

- Je n'en sais rien... Celui qui souffre a tort. IL pèse sur les autres, les remets en question: on n'a pas le droit de s'en foutre sans passer pour un goujat!

- Tu es dur, la!

- Non, réaliste...On doit ête heureux si onveut vraiment aimer... Autrement on déverse sonmalheur qui poisse... on se sert des autres comme poubelle pour ses déchets affectifs non triés... C'est dégueulasse!

- Mais toi... je connais ton histoire... tu as souffert aussi!

- Ca ne va pas, nonj? Voici que tu m'insultes: nous deux, ça ne peut décidément pas aller! Est-ce que j'ai une tête de soufreteuxou de viande-à-psy?  

- N'empêche que tu as souffert!

- Jamais: je suis fier, moi! Je n'ai pas daigné souffrir...Même s'il m'est arrivé de subir quelques contrariétés passagères... souffrir? je laisse ça aux moindres, aux vulgaires.

- Taratata! Tu as souffert, nananère!

-Arrête de m'insulter, bon sang! tu veux mon poing sur la gueule? Tu souffriras au moins pour quelque chose!