Le pacifisme, la paix... Le grand rêve contre-nature, le summum de l'anti écologie. La nature c'est la guerre, la guerre constante, la violence, la prédation, le viol, la domination du plus fort, le massacre (mais il semble que les écureuils gris reculent et que le massacre des écureuils roux se ralentit... Cette guerre implacable n'intéresse pas grand monde) la soumission... Dans le monde animal, c'est évident. Mais on oublie généralement les plantes alors qu'on peut voir leur violence dans n'importe qul modeste terrain vague ou friche: C'est fascinant! Les ronces, certes, veulent bouffer tout l'espace, étouffer les autres végétaux. la menthe sauvage envahit tout.  L'âpre combat pour l'occupation du territoire est implacable. C'est la nature...

Le jardinage effectue une belle besogne militaire, discipline tout ça: c'est aussi une activité contre nature. Et anti-écologiste!