(Déjà published il ya de l'ago long)

Pour Marie Rennard qui m'a transmis le virus poético-polyglotte

!

Evohé, true liebchen, all that es du passé !

I wake up feeling alt, an headache très musclé,

Es il sadique witness of a sad gueule-de-bois.

In the estaminet, eating du kabeljauw

Really fried , je behold la poiscaille, c’est pas beau,

Tel corazon mihi, échaudé, haar au doigt!

Ô pulchra ragazza amabam dans ma vie

With des conciliabules, whispered et secrets

Et même du slappe lach savoureux et dadais

Voilà t-il pas that love made the things très jolies ?

Remember ces vieux jours, zoet et lait, mais horny

Mit lots of pur honey con savor y , c’est vrai ,

Some grande droefgeestigheid as if il en pleuvait,

Ecce l’une des stagiones of liebens symphony !

Amor’s werk perdido !