Les réels progrès des droits de l'homme méritent d'être soulignés. Mais ils ont des effets pervers. Les personnes racistes, celles qui manquent de volonté, de vraie énergie pour se débarrasser de ce handicap ne savant plus où donner de la tête.bon l' "Arabe" a remplacé le Juif, on peut cracher dessus...mais la loi empêche quand même qu'on s'en donne à coeur-joie... Pauvres racistes...Certes, pour les femmes  fascisantes, il y a l'homme, forcément brutal, violeur, pédophine et profondément dégueulasse...Le pédé, ça marche encore, mais il y en a des costauds et puis les lois, encore une fois, sont dures pour le pauvre malheureux crétin qui cherche une cause à tous les malheures du monde en pensant que celle-ci ne peut venir que des gens qu'il voit "autres"!...que faire?

§Songez au malheur du pauvre raciste isolé! Quelle tristesse! Il en est réduit à ruminer sa haine sans objet! bien sûr, comme l'extrême droite est plus anticapitaliste que Besancenot et Laguillier réunis, il y a les "bourgeois"...on peut.dan sles caricatures, avec leur haut-de-forme, leur cigares, ils sont la reproduction du "Juif riche" d'avant-guerre...Même esprit. Mais bon, ça n'et pas très original.Oui, il y a l'agro alimentaire qui, évidemment, nous empoisonne, mais ce n'est pas si rigolo, on a du mal à caricaturer...

Alors il y a le gros. Tout bénef, le gros.Ou la grosse. C'est bien la grosse...on dit "la grosse vache" et ça fait du bien! Quel plaisir! On peut ajoute l'épice suave du sexisme au "racisme" anti-gros....Les gros, on peut les mépriser, parce que la médecine joue le jeu.Ce sont des coupables parfait.Y en a mêm qui sont Juifs! Alors là, cerise sur le gâteau..Et des pédés? Bien sûr: quelle joie! Et des noirs?oui. Youpi!

En plus le gros est la cible rêvée du fascisme bio-écolo!Il "mange mal", berck! Ah! le salaud! Encore un qui va au macquedot!

Voici ou nous en sommes: la recherche constante de nouveaux ostracismes trouve ses cibles avec sagacité.

Et voici l'illustration de cette discrimination ordinaire si savoureuse et jouissive pour les bien-pensants, les amis de la nature, les malades de la santé à tout prix, les frénétiques du fitness, les assoifés de bien-être moral par détestation d'un autre bien ciblé...: http://www.vivelesrondes.com/?p=7733&utm_source=Newsletter+Vivelesrondes&utm_campaign=85a0f4de9a-Newsletter_Vivelesrondes1_24_2010&utm_medium=email

Le racisme, la propension aux ostracismes ne dépendent pas de leurs cibles. Il s'agit d'une structure mentale perverse ou névrotique (au sens propre) qui s'applique à la cible disponible socialemetn à un monment donné. Les diatribes anti-Arabes de certains blogs auraient été anti-juives il y a quelques décennies et anti-polonaise encore avant quand les ouvriers polonais, parfois clandestins, venaient travailler en France. Quelle sale race, ces racistes! Mais quand leur phobie devient obsessionnelle, qu'ils en souffrent, ils sont assez rigolos à regarder, comme ces connes de mouches qui se noient dans le lait. Blanc.