14 avril 2013

Astreint au poouvoir et androphobie!

L'androphobie régnante m'amuse. on reproche aux mâles de dominer les femelles, de faire la guerre. Comme s'ils y pouvaient quelque chose! Sauf qu'ils y peuvent quelque chose et agissent contre cet état de nature. Ni la guerre, ni le machisme ne sont des produits de la volonté masculine. Il s'agit de condition animale représentée dans la nature chez la plupart des mammifères ainsi que chez d'autres sortes de bêtes. Là où ça se corse, c'est quand notre société se fonde sur l'astreinte au pouvoir pour les hommes et sur... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2012

La baise distinguée.

Connaissez-vous la baise distinguée? On dit "faire l'amour" quand on dit quelque chose, mais on préfère se taire. Certes, on ne demande pas ouvertement la permission, comme au bal : "Puis-je...?" Cet oaristys ressemble plus au thé de cinq heures sans petits gâteaux. Mais ce n'est pas le petit doigt qui se trouve en l'air. Il faut de la distinction et des propos honnêtes, voire de "bon ton". Au cours de l'action, la question "Ceci vous agrée t-il , ma chère? " a ses partisans. C'est une façon de s'encanailler qui, cependant, ne peut... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2012

Femmes et féminisme, besoin et refus

Aveu."Nous n'avons pas besoin du féminisme"! L'idée dépasse Carla Bruni... ou alors, c'est un aveu! En effet, ni Carla Bruni, ni tant de femmes de sa caste ne sont en butte au machisme dur. Elles vivent dans un monde où les femmes ont un pouvoir, de l'argent, de la liberté.Elles sont étrangères à tout ce que peut vivre une femme modeste. Qu'elles plaignent, quand elles militent. Avec un paternalisme (maternalisme?) à vomir. et des proclamations d' "indignation vertueuse" digne des dames patronnesses de jadis se comparant aux "bonnes... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2012

Femmes torturées au Chili d'antan

Violence faite aux femmes? Ca me rappelle l'horreur. Il y a déjà longtemps, Edith Perret, Claude Bourdet, Elizabeth Burgos, Hélène Duc agissaient pour qu'on libère les femmes prisonnières que Chili de Pinochet. Il s'agissait surtout de militantes. Et nous faisions en sorte que els autorités chiliennes sachent qu'on connaissait leurs noms.On leur écrivait des lettres et ça a permis d'en libérer quelques-unes...trop peu hélas.LEs femmes prisonnières du Chili de Pinochet étaient gardées par des hommes qui les torturaient et les... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2012

Lâcheté! Confusion! Classisme!

Sur le mur de Twfik allal, j'ai parle légiimement du problème de laviolence des femmes, largement majoritaire dans la famille! Mais me sujet est taboou et j'ai été confronté à la viscosité haineuse d'une féministe "décorative" qui a voulu m'accuser de sexisme alors que je parle de cette violence comme un signe de l'oppression subie par les femmes, ce qui pose le problèl d ela violence réactive.Et je donnel'exemple de Nat turner... La violence des femmesne va pasjusque là, certes, tandis qu'ele ne ressemble pas à la violence... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2012

LA "GROSSE POPU".

  J'ai encore constaté ceci: "Il y a bien moins de différence entre un homme et une femme de même statut social et culturel qu’entre deux hommes ou deux femmes de milieux différents". Elisabeth Badinter, Fausse route, 2003 Je l'ai constaté avec un "plus"... Avec le vrai rejet social du "bon goût"... Avec aussi la tare abjecte du féminisme bourgeois bien-pensant. Et de l'ostracisme de classe, ce caste et de milieu tout aussi bourgeois. Déjà, il est difficile pur une femme "du peuple" de se faire entendre dans... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2012

Madame Tristan

Denis de Rougemont, auteur d'un livre fabuleux sur l'amour et l'occident n'est pas le seul à signaler que l'amour vrai est une impasse!que ça doit "mal finir", afin de ne pas finir encore plus mal par le mariage bourgeois qui ronge les vies.je raffole de voir les épouses ,épanouies, clamant leur bonheur:la fêlure est hurlante. Et le déni fastueux! oui, le mariage tue tout. imagine t-on Iseut faire ses courses, achetant des couches culottes, allant chez le boucher tandis que celui ci la saluerait en disant "Bonjour Madame Tristan"?
Posté par ruru à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2012

Vivent les mariages ratés!

...un mariage raté offre bien des avantages. Surtout quand on ne s'entend pas bien au lit!  Quand  on comprend l'expression "devoir conjugal" et qu'on baise en fonctionnaires consciencieux. On est frustré,maussade...Mais cette frustration peut engendrer des fantasmes, des fantaisies...On imagine des cochoncetés gouleyantes! Des pratiques torrides et frénétiques! Des assauts à la courtoisie parfois brutale! De délicieuses et sagaces papouilles...L'imagination est au pouvoir! il n'y a donc plus qu'à réaliser tout ça avec son... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2012

Femes et prostitution: une hypocrisie

Le délire féministoïde anti-prostitution de quelques bourgeoises permanentées, voire à rangs de  perles démontre leur incompétence. Totalitaire, il empêche les organisations de prostituées libres de s'exprimer et promulguent un ordre moral d'extrême droite, inconsciemment religieux et pernicieux. Avec une misandrie effroyable. En même temps, c'est aussi un aspect de la libération des femmes... (et non de LA femme: ces bourgeoise n'ont rien à voir avec les femmes pauvres! Elles ne peuvent en aucun cas parler de toutes les femmes.... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2012

il faut des lois contre la paternité imposée!

une paternité imposée équivaut à un viol. Vivement la pilule pour hommes!
Posté par ruru à 09:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]