La première interdiction ds pesticides a créé un quasi-génocide (non intentionnel).Par peur que les oiseaux meurent(ils n'étaient pas en danger quoique on a pensé que le pesticide amincissait la coquilles des oeufs).C'est le résultat de  "Silent spring", un délire écolo de Rachel Carson; certes, on abusait du DDt mais son interdiction a tué des centaines de milliers de personnes, des Noirs (évidem...ment!) en propageant la malaria, le paludisme. Depuis, le DDt est autorisé, on l'utilise et ces fléaux ont disparu dns les zones concernées.Mais les morts sont morts et il n'y a pas eu, à ma connaissance, d'indemnités! certes, les responsables de cette interdiction sont vieux ou morts, mais il aurait fallu qu'ils soient jugés pour avoir donné la mort non-intentionnellement et qu'ils se retrouvent en prison: ce sont des meurtriers. Être contre les persticides, c'est tuer des pauvres! leur absence tue, leur présence n'a jamlais donné de nuissances comparables! Si vous voulez en savoir plkus les sources sont accessibles, ne serait-eque sur wikipedia, vien timoré cependant. Mais le fait d'ignorer ces choses est coupable! on ne se contente pas des propagandes et des informations offertes: on va chercher l'infoi. on recoupe, on vérifie. Autrement on n'est pas citoyen!