Malgré la grandeur de Hessel, j'en ai marre de l'indignation! Trop facile! Maintenent, quiconque s'indigne devant moi subira la question: "combien"? Parce que le fric, ça rabat le caquet des indignés sur commande...combien, oui, combien as-tu donné pour la cause qui te fait parler. Ca ne suffit pas de s'indigner, il faut agir et aujourd'hui, on n'agit plus: on s'indigne!

il ne reste que le fric, qu'on fait mine de mépriser...Alors quand un révolté ordinaire, confortable s'indigne, pensons que sa sincérité est inversement proport(ionnelle au montant qu'il a donné pour que ça change.
Autrement toute personne qui s'indigne spectaculairement  est BIDON! QU'il LA FERME!
On n'est sincère, aujourd'hui, que quand on paye!
Taxons l'indignation!

Et si on le faisait sur facebook? A chaque fois qu'un message ctitique le gouvernement, s'indigne de la misère, peste contre les banques commentons par un simple mot "combien"? Demandant a l'auteur du message qui se fait tant plaisir en s'indignant combien il a donné pour défendre la cause dont il parle! S'il n'a rien donné, rien fait, il n'a pas qualité pour prler: c'est un beau parleur sans intérêt! Il ne vaut même pas un gros bourgeois pourri charitable. Il se fait plaisir!