JE viens de lire un excellent roman d'anticipation! Une fois n'est pas coutume, l'auteur essaie de nous faire ctroire que les événements dont il traite se sont déroulés dans le passé.MAis le lecteur sagace n'y croit guère! En dehors de cette ruse, on voit l'évolution du monde paysan, des ouvrier agricoles devenir extraordanirement dure face à la pression du capitalisme. A partir d'éléments actuels, l'auteur nous faire entrevoir l'évolution probable du monde, de l'agriculture, du travail. Certes, il y a quelques exagérations, comme le fait de situer l'action aux Etats-Unis, terre de paix sociale et d'harmonie bien connue. Néanmoins, cette fiction, ce futur si bien décrit est, malgré l'incroyable description d'une barbarie féroce, dans le domaine du possible... On pense que ce sera le sort de bien des pays et que le processus est déjà engagé. LA vraisemblance est rare dans l'anticipation. Ici, elel est saisissantes: ça arrivera demain, c'est déjà en rout. En plus, le livre porte un joli titre: Les Raisins de la Colère.L'auteur se nomme Steinbeck ou quelque chose comme ça. Mais pas houellebecq.
Bref, malgré ses invraisemblances, on se dit "c'est arrivé demain" et nous avons une sorte de reportage anticipatif sur la condition du Tiers-monde! Ca nous change de l'anticipation "politiquement correcte"!