20 février 2007

Annie.

Jacinthe. Le lieu :  Boire. L’eau vive désaltère peu. Attendons le repos.  L’invasion du silence qui et comme l’eu, qui pénètre chaque creux, chaque interstices… Chaque trouble. Narcisses.  Mordre : Un arbre monte la garde. Avec se gueule de torse convulsé. Et ses fragments d’écorce discontinue, chemise déboutonnée, déchirée, à recoudre et ravauder.  Ca ne fait rire que moi ou, peut-être, Annie. Frontière : D’ici, on peut entendre les cloches. Leur bruit qui ruisselle. Etranges lèvres qui demeurent... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2007

Publicités dans les boîtes aux lettres!

Quand j'ai collé un avertissement sur ma boîte aux lettres, ça n'a pas fait que surprendre. J'encourageais le malheureux distributeur à fourrer tout ce qu'il pouvait comme publicités dans la fente idoine. Car je sais que ce travail et pénible, usant.Qu'il faut être pauvre pour y consentir. Que c'est un truc de chien, je l'ai fait en mon temps. Et que je trouve moche les mentions "pas de pub" de l'égoïsme actuel. C'et tout simple et cela fait plaisir au travailleur, à l'être de peu, de plus grand-chose, de rien ou presque... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2007

Bitter baby’s lullaby

Used to be, well. ought to be, maybe… What the hell have I done today?  Things around seem to hum weird songs.  I don’t forget! But why… what else? For I am here, betwixt things and others, long time gone woman in my heart and some evil thoughts…  Feeling draught, smooth, as a pint of bitter. With only one tear in! Just like a baby! A salted droppy  baby in a hop and barley liquid womb! Let’s hear the bitter baby’s lullaby while I drink with laping gurgling noises! And also, thirteen by dozens belch... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2007

Papperte fouglarde.

Le sens interdit à la langue d’être écoutée pour elle-même. Bernard Heidsieck, Tombeau de Pierre Larousse, 1958. Si je redevilais la tonne aibre en ise, la volve an quinsole reide ce serait pour aboutir au gaa abon, le mugeaud de binirde. Je cais te gurorer ma raboutigne ! Mon pile twarte rapellera les latous de condrait adoile ! O,n salacrera, tous deux, les cartabagnes au gratenne avec des melouques à voirte et quelques abignons ! Miscarajertignouse du polavéiston et graelamatard ! Ma gratunale  osbande... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2007

Rural pas comme ça!

Si j'apprécie, chez MAdame Royal, le fait de dire "je", d'être vraiment de gauche (pa ce qui, justement, fait que els complaisant la trouvent trop à droite! PAr ce qui est le fondement de la gauche! Héritière de Jaurès! ), je suis outré qu'ele ne parle pas du plus grave problème actuel: celui du monde rural, des jeunes gens destiné au gâchis.La campagne, coincée entre les vieilles structures syndicales agricoles,une droite de derrière les fagots  et un (néo)lambertisme destructeur sont exsangue! Mais c'est moins porteur... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2007

Résistance et Renaissance!

L'iée abusive que certains chanteurs seraient des "poètes" a marqué notre époque. Ele fait partie du dénigrement du "grand".De la pensée petite-bougeoise qui refuse d'admirer vriment et qui consomme, consomme, consomme... Faute de savoir déguster! La chanson est partie de lamusique de marché: celle qu'on n'écoute pas,celle qu'on nous impose, cele qui nepense pas, cele qui refuse de penser, donc qui n'et pas, comme un art plus profond, acte d'amour en vrai. Dans cet sprit consommateur, lemeilleur ne peut ête que... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2007

Otto Ganz! Ouiiiiiiiiii!

Les vérités premières Otto Ganz/ Catherine Amathéü On le sait, on l’observe. Les “vérités premières” ne sont pas le fruit du hasard. C’est la force de la curiosité enfantine... L’enfant cherche et découvre, souvent par effraction... des vérités...Les vérités premières Éditions Ecolines, Flobecq, 2007 16 x 20 cm, 32 pages, Quadri, Onze illustrations DS GALERIE  67 RUE DE L’HOSPICE COMMUNAL - 1170 BRUXELLES - tél. fax 02 675 83 80 - dsgalerie@ skynet.be Lecture et... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2007

Artitude dans la gueule !

Art! Charcutaille d’os ! Vianderie,  cœur battant ! Loin des hordes, des  bande de flognes à la moucre! Connaisseur du spif ! Du Spif  la bastelle ! Du gardogalaprujgne! Plein de poésie, partout ! Avec, autour pour se marrer, les airs envieux  des crouchgnes et des glajgnes qui zyeutent en biais l’amour parce que ça les fait chier !  Ah ! leurs sales envitudes !  !  Car c’est ça,  les vrai pratagons ! Les seuls ! les Clomparstrudes tripaux pourris ! Art ! Boulange... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2007

L'heure est graves! ET Saint -Emilion aussi! Ca se passe à Paris!

Oui, ça se passe à Paris, mais ça peut bouger! L'OCTOGÊNEUR ET SON FILS ATTAQUENT! IL faut absolument aller voir: AU NOM DU PÈRE ET DU FILS Humour pitbull et poésie hardcore MERCREDI 7 MARS À 20H15 Au Caveau des Artistes MERCREDI 14 MARS`À 20H15 Chez Pascaline Guy Perrot, alias l'Octogêneur : Un regard affûté et des sketches incisifs, le doyen des slameurs n'a rien perdu de sa verve. À 86 ans, il est presque partout, de toutes les aventures, du slam au grand mezze d'Edouard Baer, de la couverture du... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2007

JAnkélévitch!

PAtrice houzeau  (LE blog Littéraire) nous parle de Jankélévitch! ET ceci nous rappelle que "comprendre c'est déjouer"... LEs pièges de l'information, par exemple! Ds idées courantes! Des évidences "scientifiques" ou autres... JAnkélévitch! En voici un qui nous manque, alors que nous vivons  parmi les demi-penseurs pour moindres et pouacres! Au moins, lui, il a échappé à la chape Heidegger, en sachant ce qu'il en est, en s'en servant allusivement tout en refusant même d'en parler, en montrrat ce que... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]