05 janvier 2008

Holy be the cross-eyed bear, ou l’illusion du bonheur est un enfer tranquille (histoire méchante)…

Il avait vécu durant quelques mois sur un grand bâtiment d’eau, comme une haute vague, un iceberg d’errance à photographier nu. Sauf que, pardon : le froid ! Le bois du vieux bateau s’était imprégné de mer, de sel, d’étoile et de désespoir : le travail était dur et le froid trop brutal. Un nuage en forme d’os de seiche fondit. La pluie fut dégueulasse, perçante, froide, visqueuse. Et glaçant jusqu’au foie ! Ce fut en plein cœur d’un hiver favorisant l’alliance. Les gens du bord se resserrèrent les uns contre les autres mais... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 décembre 2007

Intermède : Théâtre d’ombre. Personne, saynète.

Personnages : Ombre, miroir, montre et Personne. Personne : Je suis Personne, je sais ce que je dois faire. Je me rase k=le matin dans un miroir à bon tain. Je possède une montre, mais aussi un visage. Mon ombre m’est fidèle et j’ai del’avenir… Ce qui explique pourquoi j’aime regarder l’heure. Ma belle sœur est venue passer quelques jours chez nous. C’est elle que j’aurais dû épouser… Ma femme est trop… austère. Montre : la dernière tuera. Ombre (bâillant, au reflet) : Je suis fatiguée. Et j’ai toutes les raisons de croire que... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 décembre 2007

Une grand-mère à Toulon.

Le chien va. Voguant d’images en images. C’est un chien très clos de l’âme. Il sait souffrir. Comme un chien. Une personne celle-ci a parlé. Une voix de Seigneur. Le chien se croyait bien. Il se complaisait un rêve étrange. Un peu comme Magali. Un rêve qui ait fait des mère, des Chicago. tantôt une larme, Puis un coup de couteau. Une dent de chien. Jaune. Papa n’aimait pas Magali. Il avait ses raisons. C’est une personne comme celle-ci, qu’on voit passer, parmi, les gens. En vieillissant, elle deviendra grand-mère.... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2007

Recette de cuisine

Voici un texte qui a plu à deux ou trois personnes. L'une d'entee elles me le redemande.alors voilà: - Dessine-moi un mouton! - Et ma main sur la gueule? D'abord on me vouvoie! - Dessinez-moi un mouton! - C'est déjà mieux! Sauf que j'aime pas dessiner, Moi, les moutons, je les bâffre. C'est moins saint Exaspérant! - Vous n'avez pas tort... ça finit par me lasser, c'est comme les oiseaux... - Et les villageoises? - Il n'y a pas de hameau sur ma planète! - Dommage! Alors voici ma fable affable en forme de recette... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2007

Dialogue crucial.

- J'en ai marre de faire l'amour, s'écria t-elle... - Comment? On ne dirait pas! Tu es plutôt… chaude ! - Pauvre type ! - Tu fais semblant ? - Mais non! -Alors ? -Faute de grives, on prend son pied quand même! -Qu'est-ce que tu racontes? - Que j'en ai marre de faire l'amour! - Mais alors qu'est-ce que tu veux? - Qu'on baise! -Quoi? - Qu'on baise... J'en ai marre de faire l'amour!... -Tu l'as déjà dit... Tu veux qu’on… -Baise ! -Qu’est-ce que ça veut dire ? -... que je veux qu'on baise, qu’on BAISE, que on... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2007

La garden-party du vieux roi déchu.

Ce fut durant la garden-party attendue, chez le vieux roi déchu qui n’en pense pas moins. On eût dit un festival de freluquets et de cibles. On sait qu’il y manquait des colonnes de fumée. D’horribles combustions et des chairs calcinées. A cause d’un réglement qui nous vient de Bruxelles. Dommage et cor aux pieds ! Tout se passa dans l’ombre, dans les buissons du parc. Car c’est une habitude .Car c’et la tradition. Ma maîtresse en titre portait une chaste robe, velours noir et grand col en dentelle très blanche. La lisière... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 octobre 2007

Marketing et prostitution...

Ce monsieur allait aux putes. Tous les soirs de semaine, en rentrant du travail. Le lundi, c'était Jacqueline, le mardi Gertrude, le mercredi Albane, le Jeudi Lola et le vendredi Samantha. Le samedi et le dimanche,il jardinait. Et se contentait de son épouse, une bonne fille au demeurant, quoique un peu planplan. Mais très bonne cuisinière, experte en cocottes et en sauteuses , sachant  dégorger, pétrir, manier, farcir, dresser, trousser, faire sauter à la perfection. Ceci compense cela! Mais les putes, elles, profitaient... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2007

Harmonie du couple ou la paix des ménages.

(Hommage à Anne Archet ! Hi ! Hi ! Moi aussi je peux écrire des horreurs, na !Voir: http://archet.net/) -         Quoi ? Qu’est-ce que tu dis ? -         Eh bien.. oui, je… J’osais pas te l’avouer… Il la gifla. -         Salope ! -         Je sais, au début on avait dit qu’on se dirait tout... Et puis… -       ... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2007

Du poisson? le mardi ?

-Tiens, Chérie…Tu as préparé du poisson ? -         Oui… -         Mais.. On est mardi ! -         Je sais, mais c’était en promo… Du beau poisson tout frais ! -         Tu as raison, ça change ! Au diable les routines ! -         En plus on n’est pas pratiquants ! -         Ah ça ! On n’est pas comme ta mère, toujours... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 avril 2007

Aorasie , aorgerie, bicarbonate.

(Conte hennuyer). -         Tu vois, c’est toujours pareil… Je rencontre un mec à la ducasse ou en boîte, ça accroche… Bon, tout va bien… Je lui donne mon numéro de téléphone, et puis…Et puis rien… Il ne rappelle jamais… J’enrage : Celui-ci, j’étais sûr que c’était le bon ! Un gars sans enfance malheureuse et sans ex qui le colle… -   Ca existe encore ? -         Même que sa  mère est morte il y a longtemps ! Personne pour nous faire chier ! En plus... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]