23 juillet 2015

Le legging à Lulu

Le legging à Lulu.(Fable) Vraiment par hasard, en regardant une chaîne inhabituelle, la grosse Lulu ne maîtrisa pas sa colère. Elle vit une émision appelée « les stars de la frime » ou quelque chose comme ça. On y donnait des conseils d'habillement dans le genre prétentieux très cher pour richards insolents. Lulu ne retint pas le nom de la présentatrice, quelque chose comme Crétina Dracula, mais elle l'avait mauvaise. D'autant plus que cette salopasse condescendante critiquait le legging, vêtement populaire qu'adorent les... [Lire la suite]
Posté par ruru à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2013

scandale

Ce jour-là, elle voulut aller déjeuner au restaurant avec son époux, leurs deux chiens, leur perroquet, leur guépard et la jolie petite hyène qui lui sert de compagne. Ainsi que les trois marcassins qu'ils gardaient en l'absence de la voisine. On leur a refusé l'entrée: son mari est un Noir. Mais il ne le sait pas parce qu'il est aveugle.
Posté par ruru à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2013

Encore un chein qui se laisse mourir sur la tombe de son maître!

Pauvre chien! Il fallait le voir pleurer, hurler sur la tombe de son maître! Ses sanglots atroces secouaient l'air, nous prenaient aux tripes et nous ressentions la détresse horrible de cette pauvre bête. Sa peine, son désespoir. c'était déchirant. IL faut comprendre les bêtes! Et particulièrement ce chien désespéré. Sur une tombe, il y a une grosse dalle de marbre ou de pierre, impossible à déplacer pour un chien. ensuite il y a un cercueil de bois qu'aucune bête ne peut ouvrir! Pas moyen de bouffer le cadavre du narcissique... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2013

Enfin, un remède efficace contre l'obésité.

Elle était obèse. Elle ne pouvait pas s'empêcher de bouffer comme une vache, de s'empiffrer. Elle a tout essayé, des régimes, des médicaments. elle a vu des médecins, des charlatans, des naturopathes visqueux. Elle a observé les préceptes des médecines douces molièresques et facho qui sévissent aujourd'hui. Elle a suivi des cures. Sans résultat. Puis elle a vu un psy. Au bout d'un certain temps elle a compris qu'elle vivait une vie de connasse ordinaire , avec les lourdes tâches ménagères, des gosses gueulards et chiants, un... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2012

Tuer un chien!

On ne parlait que de ça dans le quartier: un chien avait été tué d'une façon atroce. les uns s'indignaient confortablement, spectaculairement, les autres pleuraient à chaudes larmes en faisant bien attention à ce qu'on les voie. La jolie petite voisine pleurait elle aussi. C'était le genre petite brune agaçante avec un petit cul éloquent. Il s'approcha d'elle, disant, par politesse, quelques mots d'apaisement. Mais lavoisine continua de chialer comme un veau. Alors il chercha à la consoler. Du coup, dans sa détresse, la brunette se... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

Fable:le clochard et le milliardaire.

En ce temps-là, deux hommes avaient coutume de flâner devant la gare du Nord. un milliardaire et un clochard. Tout deux avaient le même but: jouir du spectacle. Avec le même fin sourire supérieur, ils regardaient les travailleurs se presser, courir. Parfois encore fatigués par une mauvaise nuit: le travail, ça rend soucieux. Ils contemplaient avec bonheur toute cette agitation. En se félicitant d...e ne pas en faire partie. En se complimentant de ne rien foutre; De n'être pas des travailleurs. En se délectant de leur supériorité... [Lire la suite]
Posté par ruru à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2010

Rapace...

Je roulais tranquillement, sur mon scooter. Et, sur la route, j'ai vu l'ombre d'un rapace. Une buse, sans doute. Je me suis arrêté pour lever les yeux. L'oiseau avait disparu. J'ai regardé la route: son ombre aussi. Alors je suis entré chez moi pour manger du boudin noir, avec de la choucroute.
Posté par ruru à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2010

Les ides de mars... rerepublication!

Les Ides de mars. Il aimait bien ce restaurant. Elle, pas plus que ça. Mais pas moins non plus. Elle appréciait rarement ce qui lui plaisait, à lui. - Tu as encore salé avant de goûter ! Dit-elle. Il ne répondit pas. Il regarda se femme avec un étrange sourire. Elle ne connaissait guère ce sourire là. Elle faillit étendre la main pour lui remettre un peu d’ordre dans la chevelure. Mais elle s‘arrêta. Sans savoir pourquoi… Elle reprit : - C’est idiot de saler sans avoir goûté... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 février 2010

Un conte de Mémé la Mokette!

Mémé la mokette m'a envoyé une belle histoire, la voici: Conte de nos montagnes (Haut Vivarais) La Fine, de son vrai nom Sérafine, feuilletait négligemment un vieux numéro des ‘’ Veillées des Chaumières ‘’, que lui prêtait, le dimanche, la bonne du curé. Après le repas, pendant que le prêtre  égrainait ses prières, allant et venant dans son jardin cloîtré, les deux femmes s’appropriaient la table de la cuisine. La Clémence sortait de son placard un vieux flacon orné d’une étiquette de cahier... [Lire la suite]
Posté par ruru à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2010

Le bouc de Monsieur Seguin.

La mort, souvent, nous fait compendre et mieux connaître nos proches. Elle nous fit découvrir le manque, mais aussi une certaine réalité des êtres. On se rend compte alors qu'on est passé à côté de certains aspects de ceux qu'on aime... §Il s'agit d'une sorte d'aorasie mineure, sans tragique ni divin. Le bouc fut vraiment triste lorsqu'il apprit la mort de Blanchette. Jamais il ne l'aurait cru si courageuse! Ele s'était battue comme une lionne! Avec honneur, grandeur, tout en sachant qu'elle n'avait aucune chance contre le puissant... [Lire la suite]
Posté par ruru à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]