16 septembre 2010

J'en tiens un beau: Alain Doussou!

Savantasse. J'en tiens un beau! Celui-ci, il est local! il s'agit encore d'un harcelant, un nommé alain Doussou qui se dit tour à tour naturopathe et psycho-sociologue. Il m'a envoyé des dizaines et des dizaines de mails en m'accusant de nombrilisme (habituel chez ce genre d'individus), de prétention,etc... Comme si ça pouvait gêner qui que ce soit. Et quand même serais-je nombriliste qu'on s'en fout, on? Mais ça fait fr'émir les esprits faibles du genre savantasse prétentiard mais inculte. Ces messages multiples réitérés... [Lire la suite]
Posté par ruru à 15:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

07 septembre 2010

rigolo.Encore un envieux!

L'envie, la bêtise: je reçois ça, un mail particulièrement tartignole et malveillant! Ce qui m'amuse c'est l'importance qu'il me donne tandis que cette hargne mécanique ne s'adresserait pas à un grand criminel! Pour ce genre de personnes, je suis quasiment pire que lui! Voici: --------------------------------------------------------------------- "Les premiers de classe qui se prennent au sérieux sont des cancres qui s'ignorent" Alice Parizeau in "Blizzard sur Québec" Pourquoi pour vous : car vous... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2010

Ô joie chez les zamidézanilos!

Bravo! Les zamidézanimos vont être contents: on a identifié cele qui noyait des petits animaux (http://actu.orange.fr/insolite/bosnie-la-police-identifie-la-fille-ayant-jete-des-chiots-dans-une-riviere_43507.html)..Bon. Bien traités. Maintenant il va falloir faire une enquête chez les zamidézanimos: savoir comment ils se débarassent des chatons, des chiots qu'ils ne peuvent garder et qu'ils ne parviennent pas à donner... Hélas, l'usage est souvent de noyer voire, ici,  de projeter contre un mur...les survivants sont... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2010

Petits salauds de banlieue.

L'inominie absolue: http://www.rue89.com/2010/08/31/je-vois-une-fille-je-dis-elle-sappelle-truc-elle-est-vierge-164613 Je rappelle que le mot "racaille" n'a pas été prooncé d'abord par Sarko mais par une victime des ordures de ce genre, regroupés en bandes organinées pour créer for savamment des "émeutes spontanées" inspirées par des services spéciaux experts en la matière. Le problème n'est pas "ethnique" mais social: à côté de ces ordures vivent des tas d'autres personnes, jeunes ou pas qui ne... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2010

Infanticides, tabassage, lapidation...et chat!

Spectaculaire. Je lis le journal...La voix du Nord... Les horreurs: des infanticides, un chauffard qui tue deux jeunes gens, une agression de vieillard... la routine. Et c'est pareil dans des tas de journaux... Totut le monde s'en fout...mais si on touche à un chat qui va bien, là, ça motive des foules allant jusqu'à crier à la mort de la coupable! C'est bien ça qui ne va pas! C'est bien ça "l'indignation vertueuse" spectaculaire et hypocrite! Ignoble. On ne s'indigne que sur commande et quand c'est filmé! ah! les... [Lire la suite]
Posté par ruru à 17:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 août 2010

Renaud, Bové, antisémites, Bardot anti-arabes!

Sketch! Certes, Timsit en profite pour créer une sorte de sketch(http://www.youtube.com/watch?v=6kAmPkAhh1M) mais le propos antisémite ignoble de Renaud est affligeant et correspond bien à ce que je dis depuis des années sur ce petit bourgeois répugnant jouant le "popu" affligeant sur le marché de la sincérité laborieuse et bidon... Fidèle. Il est ainsi fidèle à son modèle l'antisémite Bruant, berck! Ce jeu de fourbe qui apparaît dans ses chansons complaisantes qui plaît tant au public mou et conformiste! show biz!... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 août 2010

Rigolade populaire...

Jadis, des chanteurs des rues, des violonistes tziganes, des montreurs de singes savants etc jouaient dans les cours, Dans les ateliers les ouvriers avaient pour coutume de poser des pièces de monnaie sur le poêle à charbon...une fois bien brîûantes, on les prenait avec des pincettes pour les jeter aux chanteurs, etc...Alors, un gamin les ramassait, il se brûlait ...les doigts, on rigolait bien gras! Cela se passait dans l'atelier de mon  arrière-grand-mère qui n'aimait pas ça du tout !Le travailleur est l'ennemi du... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 août 2010

Fabuleux!

A propos d'un site à la con provocateur dénoncé par Marie grauette sur facebook (voir "suce pas ton pouce...") une correspondante ose dire que les ados qui pratiquent l'humour noir et qui font des blagues de mauvais goût parfois vaseuses manquent de "dignité humaine"! Après Nadine Morano, le "racisme" anti-jeune se porte bien! Dénigrement intolérable! Comme si les mômes n'étaient pas humains! Tout ça pour de mauvaises blagues...ou bonnes. Je fais par de mon idignation devant ce mépris et voici la... [Lire la suite]
Posté par ruru à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2010

La burqa, c'est commode!

Tous racistes! Eh oui! Ils ne se sentent pas ainsi, mais ils le sont de fait! Car cette histoire de burqa, loi inutile puiqu'on ne peut déjà pas circuler le visage couvert dans l'espace public, est une infâmie! En se donnant une bonne conscience laïque, en ayant l'air de lutter contre l'oppression des femmes, on a montré la vraie dégueulasserie immondissime intime de chacun! Pervers! Ce vote ne sert qu'à augmener la pression médiatique anti-immigration, anti-"Arabes", c'est la vieille France moisie des Bigeard,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2010

Un brave, calme, droit: Bigeard

Pensez à l'homme souriant,  pas exalté du tout, à l'officier glorieux, calme et droit,  au regard franc qui se trouvait là, supervisant l'action de ses subordonnés en train de torturer. Ce n'était pas un brutal à la Ilse Koch, mais un vrai soldat fier et tranquille, sachant parler d'honneur d'une façon péremptoire. Et de lui-même à la troisième personne.  Il souriait en disant à celle qu'on torturait, à la femme liée, nue, démantelée, violée,  qu'on allait pas la tuer tout de suite. C'était un homme courtois. Il se... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]