17 janvier 2011

J'admire mon fils.

J'admire mon fils.De foufou agité, il est devenu calme, posé, sachant dire ce qu'il a à dire dans ue situation fort difficile. il ne s'indigne plus: il est franc, fort et vainqueur. Et sait cacher sa peine.Courage et dignité! N'empêche qu'il trouve TOUJOURS les endroits ou je cache les gâteaux secs pour qu'il ne bouffe pas tout d'un coup!
Posté par ruru à 09:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 août 2007

Aglaé,Ovide,Hésiode...

Je me fais à l'idée d'être grand-père! Je suis impatient d'aller à Paris, voir ma petite fille, Aglaé! Quand même, voilà ce que ça donne d'avoir lu les Métamorphoses à ma fille pour l'endormir le soir! sauf que ça la passionnait et qu'elle ne s'endormait pas! ! Aglaé! Que de souvenirs! Ovide!La nature féroce!La tendresse! Et Aglaé: Fille de Zeus et d'Eurynome (elle en a eu des aventures!)! Aglaé! "rayonnante de beauté", que ça veut dire et c'est une Grâce! ( épouse de Vulcain- héphaistos, poil à l'os) En... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Déjà!

MA fifille a déjà 25 ans! Ca grandit vite, les gnenfants! Comme on dit: faut leur poser des cailloux sur la tête!
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2006

Gunilla Palmstierna-Weiss raconte Peter Weiss

On peut lire sur remue.net un entretien entre Léonie de Rudder et Gunilla Palmstierna-Weiss qui raconte la vie, les rencontres et les créations de Peter Weiss, une vision intime et sans détour. Cet entretien est extrait du mémoire de Léonie de Rudder sur l’oeuvre cinématographique de Peter Weiss, "Le montage comme acte de résistance". Voilà qui nous ouvre des perspectives et qui nous montre aussi comment la vie culturelle se déroulait, il n'y a pas si longtemps... remue.net, littérature est un site à visiter!!!!
Posté par ruru à 02:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 décembre 2005

Ce soir!

C'est CE SOIR, hé oui, que Léonie de Rudder présente des films de PEter Weiss à la cinémathèque de PAris!!!! Et c'est à 19 h 30!!!!! Qu'on se le dise! Ce sera bô!
Posté par ruru à 05:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2005

Peter Weiss, par Léonie de Rudder

On trouve ceci sur revue.net: Peter Weiss, expérimentateur de langages, par Léonie de Rudder. En France, Peter Weiss est injustement retombé dans l’oubli, après avoir bouleversé la scène parisienne en 1966 avec Marat/Sade (les héritiers de Sade s’en sont même mêlés, interdisant la reproduction de leur nom sur l’affiche pendant les mois qui précédèrent la première !). On lui associe également le théâtre documentaire avec L’Instruction (1965), mise en voix des témoignages de rescapés des camps de concentration recueillis lors du... [Lire la suite]
Posté par ruru à 22:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 décembre 2005

Demain!!!!

C'est demain, hé oui, que Léonie de Rudder présente des films de PEter Weiss à la cinémathèque de PAris!!!! Et c'est à 19 h 30!!!!! Qu'on se le dise! Ce sera bô!
Posté par ruru à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2005

Peter Weiss!!!

Répétons-le: Voui! Léonie de Rudder a rapporté des films de Suède!!!! Des trucs à vwâaââââr! Le jour approche!!!! Voici le programme: Le 9 décembre « Puissance des tabous visuels » Séance présentée par Léonie de Rudder Studie I de Peter Weiss Suède/1952/6' Studie II / Hallucinationer de Peter Weiss Suède/1953/5' Studie III de Peter Weiss Suède/1953/5' Studie IV/Frigörelse (Libération) de Peter Weiss Suède/1954/8' Studie V/Växelspel (Jeux de cire) de Peter Weiss Suède/1955/9' Ansikten i skugga (Visages dans l'ombre) de Peter... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2005

Sur Rüdiger, PEter Weiss, et léonie!!!!!

On trouve ça sur le net (remuenet littérature): : ... autant il était facile de rendre ce que j’avais imaginé, autant il était difficile de fixer quelque chose de ce qui m’était vraiment advenu Le libraire posa le grand livre des éditions Schroll sur un lutrin et la petite ville de Warnsdorf dans la Bohême automnale se fondit avec les paysages flamands du seizième siècle tout comme durant les jours qui suivirent, tandis que je lisais Kafka, le village et le château qu’il décrit vinrent s’inscrire dans la solitude rustique,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 21:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 novembre 2005

Qu'on se le dise!!!!

Oignons, fifille et cinéma Afin de réannoncer son intervention du 9 décembre, je vous reparle de mafille, je remets ici ce message, na! Elle est épatante, ma fille! Il y a fort longtemps, nous faisions la cuisine, ma fille et moi. Elle devait avoir une dizaine d'années. Elle hachait des oignons tandis que je préparais je ne sais plus quoi. soudain, je l'entendis soudain proférer un chapelet d'horreurs, de mots pour le moins grossiers qui n'entraient pas dans son vocabulaire habituel.J'ignorais même qu'elle en connaissait... [Lire la suite]
Posté par ruru à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]