13 décembre 2006

On osait!

On osait.Même à tort! Mais on osait! Voici un extrait d'article de Georges Darien, l'épatant fougueux, emmerdeur absolu et superbe, auteur qui fait peur de Biribi et qui défraya la chonique avec L' Ennemi du peuple!  Renseignements complémentaires sur le site: excentriques (liens). Ca ne va pas plaire et c'est fait pour ça! Hi! hi! : Qu'est-ce que le Peuple? C'est cette partie de l'espèce humaine qui n'est pas libre, pourrait l'être, et ne veut pas l'être; qui vit opprimée, avec des douleurs imbéciles; ou en opprimant avec des... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2006

Sur anaximandrake: militarisation de la paix

A lire sur anaximandrake (http://anaximandrake.blogspirit.com/) le texte dont voici le début. La Militarisation de la Paix (1) Cet article de Reza Negarestani, paru en septembre dernier dans la revue anglophone Collapse, propose une approche détaillée de la stratégie des Takfiri. Cette analyse fait notamment voisiner la batterie conceptuelle de Mille plateaux de Deleuze & Guattari, les formalismes mathématiques de la méréotopologie ainsi que divers modèles biologiques. J’en propose ici la traduction... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2006

Violences conjugales, familiales, rurales...

NEt progrès: On va (je l'ai vu sur les actus Google: il y a beaucoup d'article et plutôt que de les mentionner tous, je vous y renvoie: c'est plus clair) prendre des mesures de prévention, d'sasitance et ds sanctions nouvelels dans le cas de violences conjugales.De plus, on parle aussi des hommes qui en sont victimes sans dire "seulement" parce qu'il y en a moins (un homme tous els 14 jours, un taux étonnant tout de même).MAis bien sûr, ils sot aussi "auteurs de violences. LEs femems violentes existent aussi, c'est... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2006

LA Barrière et le niveau

MA soeur Véronique (voir sur le net) m'avait conseillé, il y a longtemps, de lire La Barrière et le niveau, d'Edmond Goblot (1925). JE l'ai trouvé sur le net (http://www.melissa.ens-cachan.fr/IMG/doc/goblot_barriere_et_niveau.docet ) cette étude de la bourgeoisie est un enchantement.Quelques petites choses datent, mais la clarté,le beauté de la langue, limpide, montre que c'est une vrai texte de valeur, sans galimatias jargonneux. C'est un  classique, certes, mais qu'on cite peu, qu'on ignore ou feint d'ignorer car il dérange... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2006

Homonymie fâcheuse...

LE malheureux Max Lampin, en iventant le personnage de Joseph Pérz, parangon de la patahouètitude patahouétaphysique à la Musete et cagaillous aurait dû faire attention! Car il existe au moins  un VRAI Joseph Pérez, beaucoup plus digne et certes, pas aussi grotesque que le personnage emblématique né de l'imagination de Max Lampin! Ce Pérez est passionnant, aventurier, créatif et monte bienqu'il n'y eut pas, out-mer, que des voyous cyniques et totionnaires! Ce que le personnage de Pérez, créé par MAx Lampin, pourrait faire... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2006

Démocratie romanesque?

Le "contrat narratif" de la fiction fait que le lecteur peut se passionner sur ce qu'il sait ête faux, s'émouvoir à propos de mensonges. On peut y voir uen "démocratie interne" du roman. Et comprendre l'idéologie récurrente de "la fin du roman" d'une façon politique. On en saura plus sur: http://www.vox-poetica.org/entretiens/wolf.html
Posté par ruru à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2006

Anachronisme et droits de l'homme

Il est bien difficile de juger les méfaits du passé. Ce qui nous semble évident en l'était pas autrefois. Le moine généreux, charitable, le saint même, pouvait être, en même temps, l'inquisiteur tortionnaire et pour les mêmes raisons: la charité. L'idéologie des Cahares, une fois appliquée, nouss emblerait odieuse, discriminatoire, ignoble. Autent que celle de l'église criminelle de l'époque. L4anachronisme est de rigueur et nous fait croire, du moins fiat croire aux esprits légers, qu'une enteprise comme els Croisades fut avant tout... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2006

Rachilde, Gourmont, l'Animale...

Rachilde fut sulfureuse et libre. Cette femme, qui reconnut le talent de JArry, sut, en dirigeant le Mercure de France, avec Léon Valette, son mari, donner un tour nouveau aux lettres du début du XXe.s. Auteuse de LA Tour d'amour et de L'Homme qui raille dans le cimetière, elle défaya toutes les chroniques avec Monsieur Vénus... LEs surréalistes l'aimèrent avant lde la rejeter ,lors d'un fameux banquet de sympahtiques fous furieux devenant forcenés sur fid de patriotisme. Femme de toutes les audaces, Rachilde semble avoir quelque... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mars 2006

Le Québec se libère!

Je rappelle que tout le débat a commencé après la lecture d'un article de Pierre Assouline intitulé "marre de la francophonie", puis mon égratignage d'une tendance à la condescendance envers les écivains noirs de langue française. Cela répond aussi à certains propos tenus durant la grotesque affaire Monique LaRue (voir sur le net!!! ça vaut son pesant de cacahuètes!). La mauvaise image que donnent du Québec certains excités sur REVUEEDITIONS WEB ne dit pas ous faire oublier que, à l'exemple des Français, beaucoup de Québequois se... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2006

Question

Trouvé sur les actu MSN. Puriste de la langue espagnole, Miguel de Cervantès vient de subir l'ultime affront: son Don Quichotte, 400 ans après sa première publication, a été traduit en "spanglish", mélange populaire d'anglais et d'espagnol originaire des Etats-Unis. "In un palacete de la Mancha of which nombre no quiero remembrearme, vivia not so long ago uno de esos gentlemen who always tienen una lanza in the rack, una bucler antigua, a skinny caballo y un greyhound para la chaze...": ainsi débute la version "spanglish" du... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]