20 décembre 2009

L'ami Zamor, une lecture surprenante

Gérard Saint-Loup, Zamor, Le Nègre de la du Barry, l'Harmattan, 1997. Ce coup là, on ne  me l'avait jamais fait:! Voilà: Zamor le "négrillon" de la du Barry m'intéresse depuis longremps, mais, bon, je ne savais de lui que ce qu'on en dit: Il a "trahi" sa maîtresse  (qui fut aussi probablement sa maîtresse quand il devint grandet) au point de contribuer à son éxécution durant la Terreur... Puis je me dis, teins, y a t-il des buquins sur lui...j'en trouve deux: un d'Eve Ruggierri...  Et un... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 novembre 2009

Lucien Suel: folie harmonieuse

Je lisais régulièrement  le blog de Lucien Suel, toujours intéressé, souvent passionné. Mais, je ne sais pas pourquoi, j'hésitais à lire ses livres; J'appréciais l'écriture du blog, ce passage du dada au réalisme, de cobra au classicisme, cette diversité, cette pouverture au monde qui est signe de grandeur. Mais quelque chose me retenais. Puis j'ai acheté La Patience de Mauricette (La Table ronde). Mais j'ai procrastiné, laissant le livre dans un coin. n'y pensant plus. Peur d'être déçu par un travail de longue haleine? Puis... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 novembre 2009

Molière, bourgeois en révolte.

Molière en son temps Molière et son théâtre me semblent bien représenter un état de la société et proposer des allégories sociales. Le bourgeois gentilhomme, est-ce lui? Est-ce ce qu'il aurait pu, voire dû devenir? Non pas seulement lui, mais un grand nombre de fils de la bonne bourgeoisie de son temps. Son père acheta une charge de tapissier du roi et une autre pour son fils. Ensuite, il lui fit poursuivre de très solides études. Molière devint avocat, s'inscrivit à je ne sais plus quel barreau et se lassa vite. Pour "faire... [Lire la suite]
Posté par ruru à 03:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2009

Roméo et Juliette: un sacrifice humain?

Le vieille histoire de Roméo et Juliette viendrait de Masuccio de Salerne... Mais ce scénario existe dans la plupart des traditions avec des différences... Shakespeare a fait "prendre la mayonnaise" en donnant à cette histoire son aspect social et politique d'une façon neuve. Totu en relatant  d'une façon déviée son aspect sacré. Car cee n'et pas une histoire personnelle, mais un coup du destin. PDu moins manifestement.La latence montre que tout s'dapte à la mentalité bourgeois des Capulet et des Montaigu, mais aussi... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 octobre 2009

Tallemant des réaux

C'est toujours un grand plaisir de lire les Historiettes du bon Tallemant des Réaux http://books.google.fr/books?id=0oIOAAAAQAAJ&printsec=titlepage&source=gbs_summary_r&cad=0#v=onepage&q=&f=false)  Ses mémoires sont délicieuses... . Je viens de relire ses anecdotes à propos d La Fontaine et l'on a ici un portrait plus saisissant et plus amusant que chez La Bruyère... L'édition qu'on trouve en ligne est pourvue de notes utiles! Mais c'est aussi publié en collection à 2 zeuros! L'âge classique a sesq... [Lire la suite]
Posté par ruru à 16:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 mai 2009

François Cheng,le dialogue...

Il est des lectures de sérénité, comme des repas fins aux goûts subtils, des symphonies justes et belles. François Cheng me réjouit et son livre Le Dialogue possède une harmonie sans pareille...c'est le dialogue entre la culture d'origine,chinoise,et celle de la France... C'est une manière de vivre avec douceur une dualité conquise dans une ferveur tranquille...c'est une leçon de vie écrite dans une langue superbe... Un peu de plénitude est nécessaire aujourd'hui... Et la lecture fondatrice, celle qui renforce est un plaisir profond... [Lire la suite]
Posté par ruru à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 mai 2009

Dictionnaire des hapax et altri.

PAscal Quignard, dont je lis avec une jubilation sereine l'ouvrage intitulé La Haine de la musique parle de Nonius Marcellus (que j'appelle "Pépé Marcel" en oubliant le i et en doublant le n , nonnus serait alors le masculin de l'italien nonna...rêverie venue du souvenir de nonna Abelarda, qui est le nom de Tartine, la grand mère fortiche de la BD en VO)...Pépé MArcel, donc, composajadis un Compendiosa doctrina per littera dont j'ai entendu parler mais que je n'ai jamais lu.IL y recense les mots romains, lui, enTunisie acteulle...ET... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2009

Mémoires d'un estomac

S'il est un livre que j'aimerais retrouver, c'est bien Les Mémoires d'un estomac de Sidney Whiting! Voici un ouvrage résolument britannique portant son saoul d'émotions insoutenables! Le passage durant lequel le possesseur de l'estomac déguste des huîtres vaut le détour! Le malheureux viscère se révulse en sentant tomber en lui les mollusques visqueux et se contracte lorsqu'arrive la rasade de vin blanc qui n'arrange rien à la sensation atroce ressentie... On se met à la place de ce pauvre estomac,l 'empathie est totale et ce bel... [Lire la suite]
Posté par ruru à 01:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2009

Delphine Bertholon, Twist

Sujet casse-gueule, vraiment... Et pourtant! Un livre de tendresse dans lequel une jeune fille parle juste, écrit juste sans imitation, mochasse à la hérisson... Ce livre s'appelle Twist et son auteure Delphine Bertholon... La situation exceptionnelle est traitée dans son quotidien, sans esbroufe. Le ton est libre, l'équilibre possède un je-ne-sais-quoi de tendre et cela se savoure... Une maîtrise d'écriture évite tous les effets et s'en tient à l'essentiel,au rythme de l'essentiel, à la musique de l'essentiel... Je ne raconterai... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2009

Virginia Woolf antisémite.

Aujourd'hui l'exigence imbécile desbourges médiocre devient formidable: on veut des héros parfaits.Dire que Brassens était plutôt dedroite etmiso et homophobe,ça déplaî,alorsqu'il s'agit d'évidences. Citer les paroles du dalaï Lama pour montrer que sa visionde la sexualtité est aussi moche que cele du pape  nousvaut des répartie shaineuses. alors que c'estlà, écrit,déclaré par lui-même.Il ne fauit pas dire noplus que snprédeceseaur, Tutpen,gyatso,dalaï lama "progresiste" appréciait Hitler qui le lui rendait... [Lire la suite]