25 mars 2013

"fait maison" piège à cons!

Les petits nantis voulant paraître distingués, les gastronomoïdes ignares, les méprisant toiseurs de"malbouffe" ( en fait la bouffe des "ploucs", des "vulgaires", des jeunes et des pauvres: classe sociale et discrimination obligent) tous ces gens parlent aujourd'hui de "fait maison"! Ah! la rigolade! on jouit de sa supériorité gustative! Et l'on vante, par exemple, la blanquette du petit resto de la mère Tadzi, au coin de la rue qui tourne. Elle et bien supérieure à celle du "bon accueil", autre petit resto, mais sur la place truc.... [Lire la suite]
Posté par ruru à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2012

Mangez du foie-gras!

je rappelle que manger du foie-gras est un devoir humaniste! IL s'agit de venger Prométhée, le "voleur de feu", celui qui s'est révolté contre la nature et les dieux et qui a été puni en voyant son foie, sans cesse renaissant, dévoré par une saleté d'oiseau! oui, Prométhée, le supervivant, le superhumain! Celui qui a dit "non" à la tyrannie! Pensez-y quand vous vous régalez de foie-gras! Ca le rend encore meilleur!
Posté par ruru à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2012

Vive la boucherie!

si les librairies pouvaient devenir aussi sensuelles que les boucheries! Ce serait le bonheur: tout art est viande! les autodafés ne sont que des barbecues végétariens, crés par des non-consommateurs ignares et criminels!
Posté par ruru à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2012

Tout art est viande!

IL faudra un jour que je réalise ce vieux projet: "éloge de la boucherie", une sorte d'oratorio au mysticisme athée, charnel, sensuel, carnivore exaltant l'amour, les amours humaines et la générosité! La mort fondatrice de la vie.. La viande en fleur et en fruit! Et que le moindre steak soit orchidée en rut: sublime!toout art est viande.L'amour aussi!
Posté par ruru à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2012

Cosmopolitisme culinaire.

En été, nous apprécions les potages froids: gaspacho, soupe de carottes à l'orange, chlodnick et j'en passe. N'oublions pas la vichyssoise américaine. Qui est un potage parisien glacé.  En effet, son inventeur, Louis Diat, chef du Carlton de New York s'est souvenu de la soupe poireaux-pommes de terre, appellée parfois "potage parisien" ... Durant son enfance  ce cuisinier avait coutume de le refroidir avec du lait. Il a remplacé ce dernier par de la crème fleurette, a servi froid. Originaire de la région, il a baptisé le... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

Matin calme et cuisine.

Tranquillité...voui! La première cuisson de mon confit de courgette (au romarin) s'est achevée. Après ces vingt  minutes, je laisse refroidir...la deuxuème cuison aura lieu en début d'après-midi...La troisième vers 17h.  Ce soir, aussi: velouté de carottes au carvi...  Ce midi, boudin blanc de Rethel. Déshabillé au four entouré de chicons? ou avec une embeurrée de patate douce avec un peu de gingembre?... Le choix est difficile... Je retrouve le calme après Mille tempêtes et trop de combats.   "Honneur et... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2012

Soupe à l'ail.

le Nord, pays d'aulx... En cette saison, on délaisse l'admirable ail fumé d'Arleux pour l'ail fais, nouveau, tout dodu. Et c'est le temps de la soupe à l'ail que Claude Monet appréciait tant à Giverny. Celle que je prépare, très douce, onctueuse demande un liaison légère au pain de mie, brioché ou viennois, qu'il y ait quelque douceur onctueuse... l'ail cuit, tranquille et ça tapisse la glotte avec affection, tendresse et vivacité cosy; bien sûr le rendez-vous galant, après, ça craint, à moins d'un partenaire enrhumé. Mais, après la... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2012

hallal et tripes!

Hallal? De toute façon pour me préparer des tripes d'agneau aux olives (et au basilic), il faut en passer par là: le choix chez les bouchers habituels reflète les goûts restreints d'un public inféodé aux désidentifications alimentaires courantes. il n'y a plus de triperie. mais là où je me marre, c'est que pour ce plat, il faut du vin blanc, de la poitrine de porc et ce petit verre de marc, de grappa ou d'au-de vie de fruits qu'on verse en fin de cuisson! l'hallalitude en prend un sacré coup!je suis cosmopolite à la française, j'y... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 novembre 2011

Cuisine, littérature, cinéma...

... la cuisine offre bien des ressemblances vec le roman et le cinéma. on peut concocter une cuisine historique avec d'anciennes recettes... une cuisine réaliste, genre populiste qui se pratique quand il n'y a rien à bouffer.La cuisine de gare est bien connue, comme le roman de même!  Il y a aussi une cuisine militaire, singe et fayots, à la guerre comme à la guerre . La cuisne policière pose néanmoins problème comme la cuisine d'anticipation. Encore que, dans certaines gargotes, on trouve de la cuisine de science-fiction,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2011

orthorexie, crime contre soi...

orhorexie! Ca y est, en le sous-estimant, cependant, on commence à parler d'un trouble grave et galopant, les économies intimes de nutritions et les paraphilies alimentaires qui peuvent déséquilibrer fortement...Et fondent quelques névroses alimentaires religieuses comme le bio, le hala ou le casher! Pas loin de la « normalité pathologique », du conformisme maladif! là: http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/anorexie/15305-orthorexie.htm c'est une des clés du malheur actuel, de sa construction frénétique, de la... [Lire la suite]
Posté par ruru à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]