13 septembre 2006

Secoué!

Alors là, je n'y crois pas! On a répondu à mon article Secouez-vous les filles en me donnant cette adresse: http://jemedebat.hautetfort.com/archive/2005/09/29/feminisme.html#c1477243 C'est à mourrir de rire! On y retrouve, évidemment, le péremptoire gmc... Mais surtout une façon d'être à côté de soi hilarante! et, bien sûr, la certitude de l'échec réitéré de l'auteur...ca ne marche pas, ça n'a jamais marché, ça ne marchera pas, mais je recommence, et encore, et encore. Fabuleux! marrant. PAs besoin d'effort: complètement... [Lire la suite]
Posté par ruru à 20:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

05 septembre 2006

Aveu

On me signale que le commentaire de Stella que m'avait fait connaître pascal Perrot a disparu de Mariesweblog... Ce qui a  été publié peut toujours se retrouver. Amusant. Sans commentaire! Tout ça parce que j'ai défendu des Tziganes! Voyez: ils se dévoilent, se déclarent et, après se rendent compte que... ça fait pas propre, ça manque d'hygiène...
Posté par ruru à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2006

Sur MArie"sweblog

On me presse de répondre à ce qui est dit de moi par une correspondante de MArie's weblog. Pourquoi pas? Encore que cela ne me correspond pas: discours normé qu'on dirait fabriqué par un générateur du type "la couine" (voir charabia.net). Mais enfin, il est bon de s'amuser quelquefois à des choses subalternes. Sans aucun élément, la correspondante monte, s'énerve toute seule, fantasme dans un comportement compulsif d'accumulations, d'amalgames et de suppositions gratuites dans l'intention de nuire. C'est puéril et ça fait... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 juillet 2006

Ad naturam millaramque

LE matin, je me lève, je vais voir la nature, la puissante beauté de notre Mère Nature! LA grandeur ineffable de notre Mère Nature! L'immensité grandiose de notre Mère Nature LEs grands arbres harmonieux de notre Mère NAture arborent leurs ramées... La plénitude de notre Mère Nature règne, avec un peu de vent Dans notre Mère Nature Le soleil nous abreuve de sa Toute puissance! Tout chante la louange de la vraie Harmonie! de notre Mère Nature On sent la volonté d'un être Créateur, de notre Mère Nature Dans le vent,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 12:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Gertrude millaire prix nobel!

On m'a accusé, à tort, d'avoir attaqué le Québec... JE ne l'ai pas fait.Cependant,les québecqois sont grandement coupables! Figurez-vous (je vous l'assure, c'est vrai!) qu'il y a, au Québec, des gens( mais peut-on appeler ça des gens? ) qui ne célèbrent pas tous les jours la gandeur sublime de Gertrude Millaire... JE trouve ça vraiment inconséquent! Vopilà une femme admirable, qui défend le francophone avec un brio insoutenable! Avc une grandeur d'âme qui confine au subime... Elle a consacré sa vie à notre beau francophone! ET la... [Lire la suite]
Posté par ruru à 04:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Gertrude Millaire: pur cristal de la virtuosité!

La grandeur, les aspects à la fois maurassiens et écologistes de la poésie de Gertrude Millaire covainquent depuis longtemps les connaisseurs...On retrouve le cîté sémillant et alerte d'un Joseph de Maistre ou d'un Sully prudhomme dans les oeuvres délicates de cette poétesse hors pair...Une surdouée du lyrisme, u peu comme carpofolo (voir son site)... Lisez plutôt: Elle n'est pas venue... Dès le jour naissant, l'attente s'est installée, une attente suave et douce qui se nourrissait de ma naïveté et de ma fragilité. Que... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

30 juin 2006

Gertrude Millaire: près du peuple

Gertrude Millaire, toujours soucieuse des traditions québecquoises est demeurée près du peuple! De source agreste, elle n'en a pas moins aussi bien receuilli le folklore des villes, en collectant les traditon diverses du Québec, dans sa franchise rude et sa sincérité parfois brutale! Voilà qui pour d'aucuns semble contraster avec la poésie altière, pure, crisatlline de Gertrude Millaire! c'est oublier qu'on peut contempler l'azur en conservant les pieds bien plantés sur la terre! Aussi, Gertrude Millaire, femme d'équilibre, a... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2006

Un message de Mir i am

Voici un hilarant message, reçu sur ma boîte mail, de notre sémillante mir iam.. IL vaut sonpedsant de rigolade! Tout y est! Lisez donc cette ptite merveilel de médiocrité satisfaite! ET comprenez que beaucoup de québecquois que ej connait ont honte de ce genre de bassesses qui ne ressemble en rien à leur pays! ...mir i am est à mourir de rire: T'ai-je insulté moi ? Que faisais-tu lorsque tu fréquentais mes sites ? T'ai-je menacé ? Ai-je effacé tes messages pour enlever la cohérence de tes propos ? Même pas ! Tu... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 juin 2006

Gertrude Millaire: la nature en émoi!

Il existe une poésie qui vient du fonds des âges.Une poésie intime, familière, précieuse. On la croit parfois morte, mais elle résiste au monde moderne, c'est un courant vivace pétri d'humanité. Qu'on en juge: COLÈRE FLUIDE DANS LA BAIE Bruit déchaîné de l'eau en colère court libre effrontément dans les rues emportées par la démence C'est le début d'un poème de Gertrude Millaire.Voici enfin une poésie sereine, qui ne nous implique pas dans les méandres d'incinscients subtils: nous sommes près de la terre de la nature,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 19:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 juin 2006

"Areuh-areuh" strikes again

"Areuh-areuh" ascencio a sévi aussi sur ce blog, un beau blog: http://blogs.arte-tv.com/karinefougeray/?2006/03/20/24-les-grandes-dames-de-la-bretagne&cos=1&cos=1 C'est un festival de mépris, de dénégations, de platitudes amusantes. L'infantilisme de celui qui parle du "cadavre de la littérature" s'étale encore avec une complasance, une paresse mentale, un suivisme tout à fait délicieux. Inféodé aux idéologies commodes, le petit monsieur bave et évolue: bientôt, il ne sucera plus son puce et parviendra à se mettre les doigs dans... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]