18 juillet 2007

Nunc... sed hodie!

On n'est responsable que de son milieu.
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2007

Relire un manuscrit!

On raconte -j'gnore si c'est vrai mais en tout cas c'est juste- , qu'on a corrigé jadis la ponctuation de Proust.Avant de s'apercevoir de sa fonction rythmique qui, dit-on toujours, suivait le rythme de son souffle d'asthmatique et causait ainsi une poétique particulière. Ce qui m'évoque ma grand mère, Germaine Tailleferre, travaillant avec Paul Valéry et notant le rythme de sa voix pour metrre en musique la Cantate du NArcisse... Bien sûr l'ombre de Flaubert plane sur ce qui suit! La plus mauvaise manière de relire un roman,un... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 juillet 2007

Droite et gauche!

La droite poussiéreuse joue la moderne, la gauche, constante avence malgré ses défauts.Pendant ce temps, les idées reçues fusent: droite et gauche, "clivage dépassé", etc... Alors que c'est fondamental "in-con-tour-na-ble"! On ne ménage pas chèvre et chou ni loup et agneau! On ne peut pas voter pur le patron oppresseur et pour l'égalité économique à la fois! On ne peut pas être pour la paix en même temps que pour la guerre totale! Cette lâcheté commence à nuire trop! Le refus du politique fait florès et Sarkozy... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 juin 2007

La grève générale pour le MINIMUM

Il y a assez d'argent! Halte à l'éconmisme! Ce n'est pas le Smic qui dioit être à 1500 euro,mais le RMI! De plus il faut baisser les loyer d'une bonne moitié! On le peut! On a fait mieux! En1870, Adolphe Thiers avait massacré. LA guerre fut lamentablement perdues par des équivalents de Sarkoziste d'époque. Napoléon III, le second vampire fut au-dessous de tout. Galiffet, genre de Sarkozy d'époque,massacra les pauvres... Gambette planait, certesmais efficacement... La France était exsangue.Plus un sou! Les salauds se... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2007

Redécouverte.

Je n'ai jamais consenti à l'idée reçue qui consiste à affirmer que l'étude, l'analyse détruit le poème.Tout poète est généralement philomathe et je pense qu'il en est de même pour le lecteur cherchant à aller jusqu'au bout de la saveur intense, voire à retrouver le moment, l'instant même du souffle créateur: toute grammaire et  poésie. Mais d'une autre façon. La lexicométrie, relevé, statistique,offre un tout  autre charme, puissant. On n'y découvre point de recette,mais un parfum brut: les noms,les verbes,le adjectifs... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2007

Parliques et musole, puzzle,muzzle et razzle dazzle itou!

Sur son blog Littéraire, (http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/) Pierre Assouline évoque Beckett et sa correspondance avec un musicien. Texte et musique posent souvent probème lorsque le texte n'est pas scandé au départ, versifié ou rythmé d'une façon telel que la musique s'y "dépose" facilement... e qui peut hiérarchiser l'ensemble si la musique vient après,ou avant, ce qui peut donne des merveilles ou le système écrasant de la chansonette: une musique pas trop mal avec un texte pas trop mal le tout ne tenant guère l'un... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2007

Marre de l'inculture, ce manque de civisme!

Et voilà! La démagogie revient! Même chez Bayrou! Ainsi il voudrait un texte européen dans un "langage clair"!!!!! Oui, c'et possible.Mais ce sera technique si c'est sérieux. Tous les traités de mathématiques sont clairs. Le traité de Maastricht aussi. PArfois, "rendre clair" consiste à simplifier, déformer, trahir! Et Mallarmé est clair! Sa clef est "dans le Littré"! De toute façon, même l'hermétisme a sa place et son sens. Mais ce n'est pas le sujet! Mais voilà, des gens qui se prétendent... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2007

Promenade apéritive de l'esthète arrogant.

Parfois, l'esthète arrogant se balade sur les blogs, nonchalant, dédaigneux revêtant ses pas d'une arrogance copurchic autant que dédaigneuse. Il est urf et tranquille! On croirait qu'il s'en fout. - De quoi? - De tout! Avec dédain il regarde les textes complaisants de ceux qui aiment se plaindre. Jérémiades à gogo, pleurnichouillis galore, et que "moi je m'exprime " en ego défaillant dont l'existence se veut justifier en morflant. ET quand on lui confie en confiture dense une histoire bien... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 février 2007

Commentaires sur une interview de JAcques Attali.

Sur Evene, aujourd'hui, on trouve une interview de Jacques Attali (voir; http://www.evene.fr/celebre/actualite/interview-jacques-attali-breve-histoire-avenir-652.php)  propos de son olivre montrnt tout de même que le passé peut se trouver devant nous, surtout si on désire l'ignorer d'une façon "avide de vide" pu remplir l'histoire de digestions douloureuses et de morts par millions, chose si "naturelle" qu'on en veut plus qu'elle "aille de soi. Heureusement! Très "contre nature":  on a un... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2007

Le "dénommé Althusser"...

"Le dénommé Althusser"... Sur un blog pourtant de bonne compagnie en général, je tombe, à pîc, sur cette formulation prise dans un texte forcément indigné. Et fort spécieux. LAissons le texte lui-même auquel je ne renvoie pas car le blog en question vaut mieux que ça pour comprendre ce qu'est un tel énoncé qui suffit,,à lui seul, à invalider el contexte.Sauf dans untexte satiique ou humoristique. Et laissons tomber Althusser: quelels que soient ses torts, la formulation et malveillante et forcément injuste de par sa forme... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]