04 mars 2010

Femmes d'Afriques, grandes, épatantes!

Le passionnant Ibn Batouta était un réac, certes, mais il faut le lire! C'est passionnant! Mais il faut lire aussi cet article de Serge Bilé: http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=9291... Les femmes d'Afrique ont su lutter pour mieux vivre contre les sociétés peu féministes...mais il y en avait d'autres, plus tolérantes. En plus, elee avaient suvenrt de l'humour, au grand dam d'Ibn Bartouta! Serge Bilé, je le rappelle, a écrit un livre passionnant sur les Noirs dans les  camps nazis. c'est un... [Lire la suite]
Posté par ruru à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2010

Enfin Mémé la mokette vint.

Encore Badinter. Les commmentaires de La lettre de ménage d'Artaud (voir mon post du 27) ont montré une rare incompréhension.Mais peut-être le sujet fait-il peur. Vouloir la ouer a contration en disant qu'il s'agit d'une lettre d'amour est même quelque peu méprisant.Si Artaud avait voulu écrire une lettre d'aour, il l'aurait fait.Il ne s'agit pas de ça! Certainement pas! Le problème du harcèlement avait pourtant été bien décrit par Hirigoyen et Naouri a fait un bon travail: Mémé la mokette les cite.'J' y ajoute Elisabeth Badinter... [Lire la suite]
Posté par ruru à 21:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 février 2010

Nationalisons l'amour! Tous fonctionnaires!

Ca suffit, cette complaisance. La lettre de ménage d'Artaud, dont je parle ci-dessous fait assez mal encore pour que, par un tour de passe-passe assez chrétien, certains veulent en faire une lettre d'amour. Ca suffit, cette complaisance. Artaud ne fut pas un fonctionnaire. Pas un amoureux transi à la graisse de Peynet! O-bli-ga-toi-re-ment Depuis longtemps déjà, l'amour est obligatoire, pas forcément laïc et jamais gratuit.c'est une fausse école.Mais on est obligé d'aimer, chose qu'on a oubkier d'écrire dans le code civil.  La... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2010

Harcèlement: je suis Bertrand Cantat.

Par la méchanceté habile et persistante, par les petites phrases insidieuses et par les persiflages malveillants et saumâtres, j'ai connu l'impression d'être moisi en moi-même. Par les vannes incessantes et les propos de fiel, j'avais le désespoir comme un égoût bouché. Le sourire du facteur et les bons yeux d'un chien me rendaient presque heureux tant j'avais mal en moi. Par les sarcasmes odieux et les scènes brutales, par les objets qui volent et me ratent de peu, par la haine-minute qui bave et horripile j'ai connu l'amertume... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2010

De Badinter à Descartes.

Exhibitionnisme salace du croyant ordinaire. Après avoir dit combien l'oeuvre d'Elisabeth Badinter (voir l'article ci-dessous) avait pu, par sa profondeur réelle, m'aider dans une lutte âpre, je vais revenir à cet auteur en passant par Descartes. Je l'avais entendue (noter l'accord avec la personne et non le sujet grammatical sous entendu, auteur) parler de la Première méditation métaphysique à la radio.pour moi, comme pour tant de légers à ineptie partielle (ou totale, parfois) ce n 'était qu'un vague souvenir scolaires.Et même si... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2010

Accouchement sous X et mépris des enfants!

Consternant: http://actu.orange.fr/france/enfant-reclame-par-son-pere-la-reconnaissance-en-paternite-annulee-en-appel_501680.html Marre de l'accouchelment sius X qui favorise l'abandon par les mères! De quel droit autorise t-on les recherches en  paternité alors qu'on permet aux mères de laisser choir leurs mômes? Ca suffit: Egalité! Marre aussi des "paternité imposées", des" enfants dans le dos", si fréquents! Marre de l'indifférence envers les mômes! Un père doit se battre pour... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 décembre 2009

Haine contre les pères...

La haine contre les pères- parfois partagée par certaines actantes du social- fait d'énormes ravages. Ceci s'atténue un peu depuis que les services sociaux n'ont plus un personnel essentiellement féminin, d'une pert et que, de l'autre, il y a tout demême des femmes conscientes... Bref, la vieille rancoeur anti-hommes, anti-pères en cas de séparation menace toujours: http://www.liberation.fr/societe/0101610434-enlevement-d-une-avocate-parisienne-deux-femmes-interpellees Il va falloir s'y faire: les pères réussissent généralement... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 décembre 2009

Femmes criminelles à la une

L'actualité est souvent sordide. Et fait remonter des choses pas très sympathiques.Sur le net, aujourd'hui aux actualités msn on parle des mères infanticides... certes, il s'agit d'un "crime féminin" et les femmes en prison le sont généralement pour maltraitances d'enfants et autres sévices. Et cette réalité déplaît tandis qu'ele est mal connue, voire refusée... Elle témoigne, en tout cas de la détresse des femmes dans un monde macho contre lequel certaine résistent en expriment une violence inouïe, la négation de leur rôle... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 octobre 2009

Un petit extrait de ma Rhétorique de la scène de ménage

En étudiant la scène de ménage, j'ai vite découvert qu'ele est une aliénation particuoière des femmes et participe d eleur oppression, du rôle auquell elles sont assignées, soir "irresponsables" et incapables de se contrôler. Cette violence des femmes est à la mesure de leur statu infériosirsé et tout se passe come si ele devait la confirmer.en plus, cela peut aussi ête mis en relation à une "mauvaise humaur" quasi-obligatoire dan sles représentations, durant les régles. voici une sorte de définition de la... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2009

Republication: mon programme électoral!

Quand je serai Président ! Quand je serai Président, j’interdirai, pendant dix ans, à toutes les jeunes filles et femmes d’entreprendre des études, des formations menant à des professions de sollicitude, d’aide, de servitude. Aucune personne de sexe féminin n’aura plus le droit, pendant dix ans, de devenir assistante sociale, infirmière, institutrice, femme de ménage, coiffeuse, hôtesse, etc. A ceci s’ajoutera, sous peine des pires châtiments, l’interdiction absolue de faire le ménage ou la vaisselle…en cas de transgression, ... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]