07 novembre 2010

Education et corrida

Certes, la corrida est avant tout un spectacle comique, bouffon! Mais après avoir ri, après s'être tapé sur les cuisses comme in dément en proie à une hilarité convulsive, il convient de réfléchir.Le burlesque, le drolatique servent aussi à éduquer, à corriger les moeurs. Aussi, au delà de son aspect extrêmement marrant, la corrida éduque: elle n'est que justice, après tout ce que les bêtes nous ont fait! Une justice bien douce, certes, mais une justice quand même!
Posté par ruru à 07:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 octobre 2010

Bergson et l'entrecôte.

Je n'aime pas la rigolade.c'est bas, vulgaire et con. Je ne regarde pas les Guignols de l'info. Je préfère nettement la lecture de Bergson, Le Rire est un ouvrage superbe! Gouleyant, onctueux et ferme comme une entrecôte de Salers sur feu de romarin! Ca tapisse les entrailles du cerveau d'une repaison amougneunante autant qu'olpif!  Et ça réjouit le coeur comme avec un saint-Amour  tonitruant ses arômes dans un joli verre à pied. C'est jouissance épatante! Et l'admiration goulue peut même mener au vrai rire, celui qui... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2009

Parents d'élèves

Dans le bureau de ce principal, il se trouait une gigantesque baie vitrée sans tain.On pouvait observer la cour de récréation sans être vu... Ce qui permettait de faire voir aux parents d'élèves comment se conduisent leurs "chers petits"... De leur faire parfois découvrir des monstres brutaux alors qu'ils imaginaient tout autrement leurs rejetons... Les parents d'élèves ont souvent la prétention de connaître leurs enfants mieux que les profs! Cette outrecuidance vient du fait qu'il projettent et ont attribué des rôles familiaux... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 mars 2009

L'avenir...

A force de mépriserl'autre,dene pas le supporterau qotidien,à force de jouissance morne du victimat suivant les esexaltations d'un prétendu amour sordide,on enarrive à la famille monoparentale .Etl'on bousille les mômes. Et se pose soudain la question de leur responsabilité! - A cinq ans? - Un acte est posé. Grave. Une victimeà jamais marquée... -LE bourreau aussi. - La valeur n'attend pas le nombre des années. - Déterminisme social? - Ca n'existe pas! Il faut dire: refus d'évoluer,c omplaisance, bassesse,... [Lire la suite]
28 février 2009

Enfants d'assassins!

LEs fils et filles de grands criminels ne sontpas responsables desactes de leursparents. Ils morflent.Bien sûr,ils sont placésd ans des foyers, des familles  e'accueil sous des noms d'emprunt. Que diriez-vous si vous appreniez que vos enfants sont dans la même école, dans la même classe que le fils de Dutroux? que lafille (s'ien avait une) de Guy George? Ce sont incontestablement des victimes. Si l'on faisait une campagne  pour le saider,donneriez-vous un peu de  sous? Attention, les réponses sont révélatrices...... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2008

De l’ancien français à la liberté grande !

Je pense souvent à l’émerveillement des vieux philologues fondant les études romanes. LA joie de Francisque Michel découvrant le manuscrit d’Oxford. La force tranquille d’Auguste Brachet et de Dussouchet créant des manuels de Français avec l’histoire de la langue, un peu de phonétique historique et l’accès à la fraîcheur miraculeuse des romans médiévaux,, des gestes, de fabliaux. A ce moment, on voulait que le peuple trouve ses racines. Et il les a trouvées. Lisant Perceval ou Roland, l’increvable Pathelin, l’estimable... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2008

L'amour n'est pas un commerce équitable

Un môme traite un prof de "connard".Il doit être mis à l'écart dans une structure "militaire" et femer sa gueule durant quelques mois.On n'y peur rien si son père, gendarme de surcroît, veut qu'on l'aime et n'aime pas son fils, ne l'éduque pas. Ne l'aime pas, puisqu'il n'a pas sanctionné l'attitude inacceptable de son fils. Certes,je ne suis pas pour les gifles,mais après tout,il aurait été moins mal-aimant d'en coller une seconde au môme mal embouché! L'amour, ce n'est pas la complaisance. L'éducation c'eet aussi de l'amour.Le... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2008

Petite mesquinerie que je savoure bassement...

Sa mère: Je ne te demande pas d'être premier de la classe, mais de faire de ton mieux... Son père (moi, tranquille et rigolard): Je ne te demande pas d'être premier de la classe. Mais je ne te l'interdis pas.. Distance tranquille...
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2008

Insultez les profs!

Un gosse a été justement giflé par un prof! Certes,il n'a pas donné un coup de couteau comme ça se fait souvent.MAis il a insulté un prof: Il doit ête exclus! Fils de gendarme? IL faut enquêter sur ce gendarme, instaurer uen AEMO (aide éducative en milieu ouvert) car c'est très grave! Le gendarme est responsable de la mauvaise éducation de son fils: il doit être mis à pied! Nous sommes en France,pays des droits de l'homme! Un enfant a le droit a une bonne éducation! Et le fait que le père soit gendarme est une circonstance... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2008

MAthématiques, passion foldingue!

LEs Maths? Tiens... Parlons-en, et de la façon dont on les a "déculturées" en enfaisant un élément de sélection! LEs maths, c'et le rêve,la grande folie des cardinaux, de l'illimité dans l'illimité, de l'impossible dans le possible, d el'innexistence concrète et solide. C'et AUSSI le coup d'épée qui tua Gallois.C'et le crâne en béton de l'obstiné Gauss! C'est la poésie. C'et le moment magique de Fermat énervé disant d'un seul trait de plus que c'et facile et ne daignant même plus démontrer.Résultat: dix ans de travail pour Wiles! ... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]