19 juin 2014

Maltraitance morale des enfatns

Si deux enfants meurent par jour de maltraitance physique, il ne faut pas pour autant négliger la maltraitance morale, les harcèlements, les dénigrements systématiques, le poids des mots malveillants ou minimisants révélant l'insuffisance et la perversité parentales...Tel enfant qui s'entend dire "tu finiras en prison" ou "tu es fou", ceci tous les jours est marqué profondément. A ceci peut s'ajouter le poids de la séparation des parrents et le dénigremnt de l'un par l'autre...... tel père affirmant que "ta mère est une pute", telle... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

18 juin 2014

Boréalement

  Je veux de l’amour . De l’amour appétissant ! Appétissant, à la folie, en ondée pâle, en jour de gloire. De l’amour en colère, qui gueulerait comme un putois, parce qu’on ne serait pas assez ceci, ni cela, ni rien d’autre. Surtout toi. Tu n’es pas là ! Ca t’apprendra ! L’allégresse me chante, et toi, reviendras-tu ? Le Nord se couvre de givres lumineux. Boréalement. Les paroles oubliées s’étalent en brises tourbillonnantes comme des jupes d’indienne sur des danseuses zélées. Elles scintillent dans mon silence. Y’ a du nord.... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 juin 2014

Une petite abeille.

 C’est tard au caboulot. Une petite abeille va piquer un chat. Un homme aux ongles sales boit un café sans lait. Il est veuf en lui-même de sa biographie.Il n’a rien à dire. Mais ça le démange. Il se grattera : ongles en deuil. Stries noirâtres à demi dissoutes dans sa sueur… Quand il sera vraiment heureux, il cherchera le sol. Mais il faudra qu’il boive. De l’alcool. Du vrai. ...Du chnick de ribouldingue aussi clair que du rien ! Ca fera mal. Ce sera fort ! Tu te laques les ongles d’un vernis couleur sang. J’aurais dû... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]