C'est curieux, cette pensée bourgeoise qui s'imagine que les autres sont obnubilés par la télé, vivent comme des cons, sont des "beaufs" ou des "ploucs" parce qu'ils ne partagent pas les mêmes goûts qu ceux qui les méprisent! Une vision du monde à la Huxley, bien bourgeoise et alarmante montrant la pourriture des esprits élitistes...Alors qu'on vit mieux qu'autrefois. Surtout quand on ne partage pas les valeurs de ceux qui méprisent, des gens obsessionnels du "bon goût" et autres bien-pensants de la culture...

Savourer son propr mépris: ça se fait! Et la critique du monde actuel permet de basses jouissances malveillantes! le dédain du "plouc" peut se joindre à la mentaité du "tous pourris"  etc'est la délectation guante à la mode