Chez Braudel, on a le paradoxe de l'histoire: la civilisation ou l'identité, c'est ce qui se construit, ce qui est en train de se faire.  Et non, comme on le voit chez certains, le fait des ancêtres. L'idée de civilisation, progrès, but à atteindre a des racines: pour Mirabeau père, qui a inventé le mot ( etque j'appelle ainsi parce que son fils fut plus grand que lui) c'était fondé sur la religion. Condorcet l'emploie dans son vrai sens de progrès! Le suffixe le montre comme dans dentition ou musculation: la dentition c'est la formation e la denture, la musculation c'est le travail pur acquérir une musculature. Mais comme on ne voit pas de fin au progrès ou à l'histoie, nous n'avons pas de mot tel que "civilisature".La civilisation, ce ne sont pas nos ancêtres, mais nos enfants! Autrement, on a perdu!