j'aime Noêl parce que c'est la fête du fric! Qu'on ne célèbre plus autant le fric mental qu'est la foi, la négociation du salut et ses répugnants agiotages ppour dépenser un max de pognon et s'empiffre! Le fric purifie nos âmes de la poisse financière de la croyance! il n'est pas aussi gnagnan ni assassin, il est joie et joue l'abondance, ce rêve de l'Humanité qui seul peut nous aprocher du bonheu...r et détruire la haine! Bouffer est la plus grande prière! C'est la victoire surla faim ancestrale, sur l famines anciennes que la modernité a vaincues en occident! c'est célébrer le réel fonctionnel et la bauté même de notre fragilité! Et mangeons du foie-gras pour venger Prométhée! vive la bouffe, vive le fric! Sans dieu tout est mieux,on devient généreux et non point charitable ce qui est marchandage et mesquin  agiotage! Soyons fiers et mangeons trop!