il n' y a pas de "faute " d'orthographe: il n'y a que des erreurs; "Faute" est une notion morale qui n'a pas lieu d'être à ce propos. mais soyons indulgents avec les instituteurs qui osent encore parler de "faute"! on ne leur fera subir que l'enfoncement du petit bout de bois dans les oneilles et du piment rouge dans le cul, suivis d'un épluchage des amygdales au couteau-économe. Ce qui précédera  de longues tortures savantes, révoltantes, méthodiques en disant plein de gros mots  salaces et vulgaires, le tout se déroulant dans un manque d'hygiène déplorable..