Non, il n'y a pas "deux Frances" mais un tas. Et nos bourgeois ne savent plus que pas mal de gens, venus de milieux à férocité variable, de familles malfoutues où l'amour existe mal mais existe quand même, parce qu'on n'est pas chien ou alors enragés, on trouve légitime de braquer une bijouterie ou un autre commerce. On vit comme on peut, on se cogne entre soi, on sort de foyer, mais papa n'est pl...us là. ou alors c'est le frère qui a déconné. on aime consolmer car on est des vrais gens. Alors pourquoi pas se payer un bon casse? Des fois on le fait, des fois on le fait pas. Le riche c'est l'ennemi. Et le riche ça commence dès qu'on n'est pas au RSA, ès qu'on est dans une famile où aucin enfant n'est placé: on les hait, ces gens là, on va les faire payer. Bien sûr, quand on braque, on préfère ne pas tuer car ça fait plus d'ennuis. On aime sa maman, on aime ses papas. Ou pas. on se frite avec eux, mais des fois ça va bien. Alors on mange du gras. C'est bonnard. La vie c'est comme ça.