j'ai préféré attendre le lendemain de l'amère fête des mères pour parler des dents de la mère... Parce qu'on ne peut pas ne pas y penser, uand on connaît ça. iL n'y a pas qu'Anne-sophie faucheur dans cette violence des mères et rands mères (38 % de violence  sur enfants leur est due contre 18 % des homles: vérifiez! )... Et c'est la conséquence du mal-êrre des femmes, certes, d'une condition sociale encore boîteuse malgré des avancées certaines. les opprimés sont violents,, autrement c'est de la blague! Alors il faut une fête des fils, des filles... Et je veux juste parler d'un petit garçon qui a grandi. Mal. Sa mère lui disait, et pas qu'une fois: "tu es un fou: tu finirras en HP ou en prison"... le dénigrement était constant, cette violence morale harcelante est, depuis peu, punie par la loi. Il a morflé, il a résisté.... Bien sûr il a fait des conneries, est allé vers les gens qu'il faut éviter. Mais il tient  bon et ne se plaint pas, refuse l...e statut de victime. Il s'en sort "quand même"...oui, ce "quand même", devise de Sarah bernhardt, ce "quand même" si précieux qui fait que j'admire ce  qui serre ls dents, qui a la dent dure mais ne déteste pas...Pendant ce temps combien râlent et se plaignent? la fête de mères...que peuvent penser Anne-Sophie faucheur,Eva Martinet dansl eurs prisons? IL suffit d'être "juste assez bonne" disait winnicott, et non en dessous de tout. quant à moi,Maman... totalement inapte, folle à lier, mais aussi elle-même à la tendresse rétive... qui aimait mal, mais qui aimait... Alors ou, elle est dans mon coeur, même si mon amour est peut-être aussi malfoutu que le sien, ambigu et contradictoire... le problème c'est qu'on choisit souvent dans la vie, des conjoints qui rappellent la mère... (c'est pareil pur les fillles et leur père) qui ont des points communs, souvent fâcheux avec elle..j'ai déjà donné. Trop banal mais difficile à éviter! quant on aime, on aime aussi les défauts de l'autre, à défaut d'aimer les siens! Celui qui sait ne pas haïr est quasiment un dieu! son propre dieu. Et ce dieu ne peut pas être pire que les dieux officiels !
Rappel: les études sur la violence féminine, qui augmentent, sont en général effectuées par des femmes,, des chercheuse  souvent militantes féministes!  Ce qui est dans l'ordre des choses! Voir sur wikipdia, on y trouve les sources...