30 avril 2013

L'égalité

... l'égalité est une violence. une brutalité. Une volonté. Elle n'est pas un fait mais un désir. Musclé. C'es un poing dans la gueule des oppressions naturelles. Et ça commence par soi-même: le devoir d'être égal, de valoir le coup, de ne pas se soumettre.Une discipline d'artiste anti-mollasse. Une humble fierté. Mais il  faut des dents! L'égalité n'est pas une rêverie confortable pour bien-pensant qui rote après un bon repas. Elle peut devenir hargne de carnassier , gourmandise fervente, mafflue qui cogne dru! C'est chaque... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2013

Dimanche matin.

- C'est vrai qu'après, la cigarette a un autre goût! - Ouais. - Surtout le dimanche matin! - A l'heure de la messe! - A l'heure de la messe, oui. - Mais c'est toujours bon. - Oui, mais le dimanche matin, c'est différent... Là, je ne sais pas comment dire, je me sens pleinne de je-ne-sais-quoi... -D'espoir? - Oui, c'es ça, tu as deviné! D'espoir! - Parce qu'on est deux, au lit? - Deux, oui, pas seulement au lit! Tu ne penses qu'à ça! - Oui. Toi aussi! - Oui! - Alors, on  est bien. - Faits pour s'entendre...Mais je me... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2013

La nature en vérité.

Tout ami des animaux vrai, tout écolo fan de nature devrait être Vietcong ou Tupamaro! Seule la guerre de maquis peut nous donner une idée de la vie animale dans la nature. ! On est traqué, on vit dans la peur du prédateur, de l'ennemi. Dormir est dangereux. On est obligé de tuer ou de fuir pour vivre. On est dans le précaire, dans l'essentiel, le primordial, l'originel. Dans la nature. C'est le sort de l'humain face à sa condition originelle. C'est ce que vivait le vagabond, le trimardeur, le chemineau de jadis, obligé, souvent, de... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2013

sérendipité!!!

LA SéRENDIPITé Désarroi. Sérendipité: les définitions sont bizarres, trop marquées par le monde de l'entreprise! on sent le désarroi des "petits penseurs" (comme il y a de "petits mangeurs") manquant de gourmandise, de sensualité d'esprit, insensibles à l'onctuosité  du mental  prêt à tout! L'aspect technique, artisanal de la sérendipité leur échappe et encore plus la virtuosité de la pensée complexe,du "pli", du "réseau", de la "catastrophe" de René Thom: IL y a du désir là-dessous et de la rose épanouie! Du nuage au... [Lire la suite]
Posté par ruru à 04:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2013

L'amour et l'argent: la poule et l'oeuf.

L'amour et l'argent: lequel est la métaphore de l'autre? Ils sont indissociables, de même nature. Nécessaires et utiles en tant que faits sociaux. Mais ils montrent aussi deux façons de traiter l'utilité dans une idéologie qui demeure bourgeoise et le fut avant même que la bourgeoisie se constitue comme elle est. Et s'oblige à mépriser ce qui est utile, bas matériel à ses yeux.  L'amour est devenu sentiment pur: on l'a dissocié du désir, de la reproduction. Ca l'a rendu plus décoratif. Car la bourgeosie, ou ce qui en tenait lieu... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2013

Nostalgie fatiguée.

J'aimais la gerce folle aux nichons redondants Vu qu'elle en avait deux dont chaque tout pareil Sauf qu'un grain de beauté près du téton vermeil Originait le dextre. Et, quand j'avais des dents   Je grignotais parfois, ou peut-être souvent La donzelle désirante même à l'instant d'éveil Qu'elle fût en chemise ou en autre appareil Des oreilles aux orteils ceci en m'attardant   Sur des endroits précieux, précisément jolis Oh!  le désir costaud, dûment approfondi Ruisselant zéphyr cru comme en remue-ménage. ... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2013

Binechuinte

Binechuinte.*   Voici la Binechuinte accolée à l'ankou Dévastant le pays où les arbres vont nus Tout vivant en ce lieu nous paraît incongru Pour survivre en ces lieux on s'abreuve beaucoup.   C'est là que le vent sale et couleur de cachou Noircit le ciel éteint de son souffle ambigu Les cadavres risibles n'ont plus rien de charnu Et je lampe ma  bière avec plein de glouglous.   Le froid tenace s'incruste et mon humérus gauche A bleui très soudain, c'est bientôt qu'on me fauche ... [Lire la suite]
Posté par ruru à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2013

Celui qui souffre a tort!

- Non, je suis désolé, nous deux, ça ne va pas... On n'est pas faits l'un pour l'autre! -Mais pourquoi? - Parce que tu as souffert.. -Ben oui, et alors? - Ca fait chier, les gens qui ont souffert... -Mais ça n'est pas de leur faute! - Je n'en sais rien... Celui qui souffre a tort. IL pèse sur les autres, les remets en question: on n'a pas le droit de s'en foutre sans passer pour un goujat! - Tu es dur, la! - Non, réaliste...On doit ête heureux si onveut vraiment aimer... Autrement on déverse sonmalheur qui poisse...... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2013

IL n'y a pas de crise!

Oser parler de non-violence!!!!! Quand des petits-nantis indignés de merde osent parler de crise en rotant après avoir bouffé, se plaingnent de la baisse de leur pouvoir d'achat (les pauvres! Ils ont dû r&accourcir leurs vacances!!!), quand la seule, mais nécessaire, lutte est l'extensiondu mariage bourgeois créant un nouveau marché, on a envie de cogner! IL N'Y A PAS DE CRISE! Parler de crise ave...c le niveau de vie actuel est ignoble, insultant pour les pauvres! Ce discours n'est tenu que par le petits riches les bourginous... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2013

gloire au sac poubelle!

Le sac-popubelle! Invention géniale du monde moderne, de l'industrie... Qui, de plus permet l'évacuation des déchets végétaux tout en étant biodégradable! La merveille de notre époque, le confort au quotidien dans la salubrité!  Je demeure enthousiaste devant les choses du quotidien, l'effort en moins, l'harmonie tranquille...l 'inteligence humaine me fascine autant que l'épaisseur mastoc de la bêtise animale et l'insuffisance de la nature. Le sac-poubelle est grand! IL contribue à ma faire la vie belle! Notre monde merveilleux a... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]