31 mars 2013

Sonnet d'amour comme ça...

Si je l'aimais vraiment, je serais comme un autre,Je resterais le même en m'éloignant de moi,Devenant énergique, acrobate grivoisBuvant le soleil pur en tostant "A la vôtre"!Le désir arrivant, me voicii son apôtre, Au zob étincelant sous la bure en émoi,J'ôterais sans façon mon caleçon à poisBeuglant des cris ardents s'extrudant de ma voix.Evohé, tralala, youpi alleluia!Je dirai même plus: Tagada, hosanna!Ce serait le bonheur avec du beurre dedans.Mais toutefois, pardi, plus c'est vrai qu'on espère,A mesure et au fur qu'on se... [Lire la suite]
Posté par ruru à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2013

Eau chaude et froide: plomberie burlesque.

Victoire! Cette fois, je n'ai pas oublié! Voici les faits:le robinet de la baigoire a été changé. Mais le plombier a incersé les pastilles rouge e bleue de l'eau chaude et de l'eau froide...J'i esayé de corriger ça avec mon ongle, mais non: trop dur... Puis j'ai oublié mainte fois.Aujourd'hui, muni d'un canif, c''est fait. Youpi. Mon père aurait agi comme moi.Ma grand mère adoptive, hyperbourgeoise fort chic eût appelé un plombier. Mais auparavant, elle se serait renseignée auprès d'une de ses amies duchesse pour trouver le plombier... [Lire la suite]
Posté par ruru à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2013

Nous avons tout pur ête heureux!

Il arrive que dans un tas de fumier moisi archipuant, gluant, visqueux, fétide et pas sympa, l'on puisse trouver des perles ou des diamants. Ainsi chez les héritiers des tueurs et des tortionnaires, les religieux de tous bord, il y a l' "action de grâce". Ces fils des assassins les plus nombreux du monde gardent un coeur de midinette comme cela arrive souvent chez ceux qui parlent sans cesse d'amour en égorgeant des hommes,des femmes et des enfants. Ceux qui n'ont pas besoin de béquilles pour penser, l'Homme qui se tient debout, la... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2013

Culpabilité de la souffrance!

Si C'est en prenant des coups que j'ai décidé de ne jamais souffrir. Avoir mal, on n'y peut rien:une rage de dents, une crise de goutte, un KO sur le ring, tout ça... Je vous conseille aussi l'gtransoesophagique. On a mal, bon, c'est digne. On est ridicule, ça peut faire rigoler les spectateurs, c'est déjà ça:toute peine n'est pas perdue. Mais il ne faut pas souffrir: c'est autre chose. Souffrir comme on le fait généralement, c'est exploiter sa douleur en narcissisme gnagnasse vulgaire. C'est se plaindre. Si vraiment on ne peut pas... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 mars 2013

une leçon de dignité: Chaplin

Mon père m'a fait comprendre la sublime élégance d'un miséreux qui s'en est sorti et qui se moque de la misère! Car ces flics américains si rigolos des films de Charlot viennent des flics du Londres misérable qu'il a connu enfant... Ceux qui cognaient dru, tuaient parfois un pouilleux, tandis que, petit garçon Chaplin vivait la précarité, vivait la déchéance de la mère. Le tout dans des quartiers maussades et moches évoquant encore le souvenirs de Jack l'éventreur. Des coins de brutes et de mesquins, de truands et de mauvaises. Avec... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2013

dioxines.

La concentration de dioxines naturelles dans les régions volcaniques peut occasionner des troubles. Comme celles des incendies de forêt. Mais le pire vient des feux domestiques cheminées à bois, poêles à charbon. Nos ancêtres vivaient dans des Seveso à domicile tandis que ces dioxines se mélangeaient à d'autres émanations toxiques constantes. On a même trouvé, paraît-il, des cancers du poumon an sls momies égyptiennes. Durant des siècles et des siècles, l'exposition chronique aux dioxines a produit de nombreux décès dont la médecine... [Lire la suite]
Posté par ruru à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2013

"fait maison" piège à cons!

Les petits nantis voulant paraître distingués, les gastronomoïdes ignares, les méprisant toiseurs de"malbouffe" ( en fait la bouffe des "ploucs", des "vulgaires", des jeunes et des pauvres: classe sociale et discrimination obligent) tous ces gens parlent aujourd'hui de "fait maison"! Ah! la rigolade! on jouit de sa supériorité gustative! Et l'on vante, par exemple, la blanquette du petit resto de la mère Tadzi, au coin de la rue qui tourne. Elle et bien supérieure à celle du "bon accueil", autre petit resto, mais sur la place truc.... [Lire la suite]
Posté par ruru à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2013

scandale

Ce jour-là, elle voulut aller déjeuner au restaurant avec son époux, leurs deux chiens, leur perroquet, leur guépard et la jolie petite hyène qui lui sert de compagne. Ainsi que les trois marcassins qu'ils gardaient en l'absence de la voisine. On leur a refusé l'entrée: son mari est un Noir. Mais il ne le sait pas parce qu'il est aveugle.
Posté par ruru à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2013

Lave-linge et bonheur

Quand on remet en route un four à micro-ondes, le sens de rotation du plateau s'inverse. Ce qui n'est pas le cas pour les machines à laver. C'est heureux. Car on peut alors imaginer des lave-linges différents, tournant dans des sens opposés. Ce qui permettrait l'achat de deux machines, donc un surcroît de bonheur: un lave-linge pour les chaussettes à pied gauche, un autre pour les chaussettes à pied droit. Dès lors,on pourrait les contempler en fonctionnement, voir les chaussettes tourner dans les hublots avec une bonne grosse et... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2013

Encore un chein qui se laisse mourir sur la tombe de son maître!

Pauvre chien! Il fallait le voir pleurer, hurler sur la tombe de son maître! Ses sanglots atroces secouaient l'air, nous prenaient aux tripes et nous ressentions la détresse horrible de cette pauvre bête. Sa peine, son désespoir. c'était déchirant. IL faut comprendre les bêtes! Et particulièrement ce chien désespéré. Sur une tombe, il y a une grosse dalle de marbre ou de pierre, impossible à déplacer pour un chien. ensuite il y a un cercueil de bois qu'aucune bête ne peut ouvrir! Pas moyen de bouffer le cadavre du narcissique... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]