Le frois...Come tout le monde, je suis la proie, la victme de l'agression répugnante de la nature envers l'Homme! Je n'ai opas demandé à venir au monde et voici que, né nu, sans dégense, je suis agressé par cette matière (vrai nom de la nature uand on n'est pas mystique) odieuse, agressive. Certes, je ne suis pas san défense come nos ancêtres, je n'ai pas àç combattre les bêtes féroces, sur-rméez, à mains nues. je n'ainpas à fuir l'animalité prédatrice sordide alors que je suis, come tous les Humain moins doués pour la course que les bêtes assoifées de mon sang. Néanmoins je me livre aux actes contre-nature de tout un chacun: je mets un manteau chaud... En louant l'agriculture moderne et non bio qui a vaincu la fail en Occident tndis que grâce à elle, la faim dans le monde n'a jamais été aussi peu répandue (c'est encore trop)....

Maintenant écoutons une femme, une femme d'origine paysanne venant d'un pays dur où les femmes ne sotn pas très bien traitées,encore maintenant.;Ecpoutons ce qu'est la nature pur quelqu'un qui en survit, avec un témoignage datant d'avant le progrès, d'&avant les pesticides et engrais qui, malgré quelques abus, nous ont sauvés... IL suffit d'en réduire les doses! L'écologie devrait arrêter de nous mntir et voir le réel sans les lunettes de merde de l'anti-humanisme bio qui pue la mort et vient dexs pires idéologies qui soient:

 


LA nature est comme un animal sauvage que vous avez dressé à travailler pour vous. Aussi longtemps que vous êtes sur vos gardes et que vous avancez avec prudence, ele vous accorde son aide; mais détournez les yeux un instant, soyez distrait ou insouciant, elle vous prendra à la gorge.
Kamala Markandaya, le Riz et la mousson (nectar in a sieve), 1955.

 

Ce textge est une baffe au bio! Vive l'humanité, Vive l'amour!