un gamin jouait à grimper sur un poteau de signalisation d'arrêt de bus.C'est pas bien. il le secouait, se marrait bien.

Arrive le Maire, hautain, méprisant: "c'est du mobilier urbain, il risque de casser"... Bref, au lieu de faire sa remarque normalement, poliment, poil aux dents, il s'emporte d'une façon indigne d'un représentant de la République. Il fallait punir cet incivisme.

Cependant au lieu de faire mon devoir de père et de citoyen, c'est à dire , de l'aplatir après deux mille coups de tatanes dans les gencives, avant enfoncement du petit bout de bois dans les oneilles et du piment rouge dans le cul, puis l'arrachage de la glotte au pied-de-biche et des couilles au démonte-pneus j'ai simplement dit que j'étais surpris que les poteaux fussent si fragiles, que les gamins peuvent les casser et que c'est dangereux pur leur sécurité, qu'ils peuvent se blesser, que le maire est responsable et qu'il faut une expertise pour déterminer le dangerosité des poteaux accessibles aux enfants.
Ca a calmé. il suffit d'être convainquant! Et menaçant! Les autorités doivent vivre dans la terreur constante du procès! Z'avaient qu'à pas!