... naguère, je cultivais les roses.j'avais surtout de belles roses anciennes.en regrettant souvent le prix des roses de création nouvelle à la beauté hallucinante, quasi-irréelle.Car j'eusse aimé en cultiver aussi. 
le jardinage horticole est particulier. S'il procède des activités contre-nature de l'humain, il va plus loin car il est "inutile" (comme si la beauté l'était!)... il est poésie, grâce, opposé à la brutalité sordide de l'environnement. En ce sens il répond à la devise du Titien: l'art surpasse la nature, cet état de fait odieux.qui stagne, tandis que l'humanité avance malgré son oppression.