Chacun mange ce qu'il veut même si les religiosités casher, hallal, bio et végétariennes sont un peu pénibles. Cependant l'agressivité végétarienne nous traite de criminels, nous traîne dans la boue... Ce mépris pour plus grande partie de l'humanité est insupportable d'arrogance tandis que les végétarien osent dire qu'ils sont victime de discrimination! Bien évidemment, qu'on les rejette, ces injurieux sectaires!

Leur volonté d'être "bon", de s'autogratifier leur sentiment de supériorité les pousse à faire des listes de grands hommes végétariens (ils y mettent parfois des gens qui ne le furent pas, comme Montaigne, grand chasseur)... La liste est bien courte mais elle oublie Hitler, dont la diététicienne, Manziarly fut l'une des dernières à quitter le bunker, Saint-Just et j'en passe. Niant le végétarisme du Führer en révisionnistes acharnés, ils oublient que ce régime fut apprécié par beaucoup,de nazis dans la mouvance mystique de la nature, des dogmes orientaux, de l'animalisme (les Nazis prônaient tout ce qui est à la mode dans l'écologie actuelle) et j'en passe.

Sans autre argument que les faits, je rappelle que Lucien Léger, assassin d'un jeune garçon a milité pour qu'il y ait la possibilité de manger végétarien en prison, ce qui montre qu'il se trouve suffisamment de personnes concernées parmi les criminels. De même, plus récemment, en Pologne le violeur bouddhiste '!) Jakobsky a obtenu cette faveur via la Cour des Droits de l'Homme...pourquoi pas?

Mais ceci doit nous faire comprendre que les végétariens, malgrés leurs beaux discours arrogants et méprisant envers les viandards, ne sont pas des saints! Et que la criminalité végétarienne existe. A leur liste de grands homme végétariens je vais donc opposer un liste de salopards immondes méprisant la vie humaine au profit de celle des bêtes. 

après Saint-Just, Hitler on peut citer le massacreur Gengis Khan. L'antisémite Wagner et Charloes Manson cainsi que sa clique d'assassins sans pitié)... Car parmi les tueurs en série, on en trouve beaucoup, des végétariens épris du "pur"... Comme William Mc
Donald, au nom peu veggie, le plus immonde des criminels australiens...
la bande à Bonnot proche d' "écolos" appelés "naturiens" était végétarienne, pro-nature et tuait de sang -froid en prétextant une lutte politique, comme Breivik. 

Plus ça va, plus je me rends compte qu'il y a beaucoup de tueurs végétariens...le simple fait qu'il y ait nécessité de ce régime en prison le montre clairement. Sans injures, pour ne pas faire comme les végétariens méprisants, calmement, j'accumule ces faits montrant un aspect important du végétarismevérifiables, tranquillement avec un fin sourire dédaigneux...Fallait pas nous traiter de criminels et refuser le partage! Mais à ma grande surprise, je découvre ,l'étendue du phénomène!On est loin de Gandhi!

Mais les extrêmes se rejoignent parfois: Alfred Packer, mort en 1910 fut d'abord cannibale et emprisonné pour cette raison. il devint végétarien en prison.

Comme d'habitude, je n'admet pas "ce qui va de soi", je suis citoyen, je vérifie, je me documente...Et là, en cherchant par amusement ces cas de criminel végétariens, je me rends compte qu'il y en a énormément... Ce qui n'est pas si étonnant car l'animalisme et le bardotisme sont fréquents chez les sectaires, les fanatiques et toute sorte de malsain parlant de santé et de pureté! 
Moi je parle de faits! Ca en horripile beaucoup: cela est juste et bon! hi! hi!

Saperlipopette, j'allais oublier Pol Pot!