La corrida, c'est bien. C'est primesautier, enjoué, parfois drôle. Mais peut-être un peu trop agité. La musique, les belles dames à éventail,'habit de lumière, ,les chevaux tout ça nuit à la concentration et empêche un peu de jouir pleinement de la franche gaîté sanglante de l'acte pur,le joli meurtre. Si frais, si enjoué!

Mais la corrida, ça va trop vite! Un peu comme ces gaufrettes à la framboise, vous savez, elles sont délicieuses,mais leur goût évanescent s'évapore très rapidement. ou comme ces vins légers au bouquet trop court, qui laissent au palais un parfum de nostalgie immédiate. 

J'aurais aimé pouvoir assister à un spectacle plus calme,plus dense, plus lent. Car il existe un comique sans hâte! Un burlesque sans agitation superfétatoire! Avec la joliesse du sang versé, mais avec une extension dans le temps, affriolante, gourmande, gouleyante. La mort, si distrayante, n'y est pas pressée.On a le temps de savourer... oui, j'aurais aimé voir la Passion du christ, en vrai.
En plus ça n'empêche pas la belle musique.