... sur le ring, on voit parfois, avant le combat, un adversaire tonique, gesticulant, fier-à-bras, impressionnant...là, on ne s'en fait pas trop. Mais quand on voit arriver un type tranquille, qui n'a l'air de rien, sans un geste de trop, qui semble de bonne humeur, voire qui sourit légèrement, on est mal, très mal...