Mémère.

... alors, comme ça, Brigittre Bardot serait candidate aux prochaines élections présidentielles? La Mémère à chienchien la ramène encore... quelle tristesse, quand on pense à la belle fille d'autrefois... Mais là n'est pas le pire! Et cette femme est évidemment soutenue par des écolos! Parce que c'est une zamidézanimo! Dans le genre inhumain, celui qui sévit, celui qui dégueule sa haine, celui qui sature l'écologie, cette droite... celui qu'on vérifie chaque jour chez les bonnes âmes auto-proclammées de la cause animale! Qui sont racistes, évidemment! Presque toujours!

Chaque page!

Car Bardot est un exemple parfait de tout ce que je combats: l'animalisme des salauds, des racistes, des droitiers à la pensée basse! Bardot, acointée avec le Front National, raciste, homophobe, pue la haine et la raconte dans ses souvenris! Là, c'est écrit: cette superbe actrice partle de ses échecs sentimentaux sans même se douter qu'elle en révèle la cause, qui s'étale sur chaque page: uncoeur sec.Celui des zamidézanimo qui veulent justement exhiber leur bon coeur.Pas les vrais, dont on n'entend pas parler, les gens capables d'amitié profonde avec un chien ou un chat ou une autre bête.Pas ceux qui sont pudiques et dont la tendresse est profonde...

Bidon!

Non, ceux qu'on voit ceux qui s'autoproclamment, toujours à droite, toujours écolo... (tiens Bové se tait! a t-il peur de laisser encore passer des propos antisémites dans son discours,cherchez, vérifiez, tout ce monde écolo est louche: y a pas d'amour dès qu'on hait le progrès).Un zamidézanimo qui passe à la télé, qui blatère pitoyable est aussi sincère et sérieux qu'un intello pour émission de grande écoute: bidon! Passer à la télé, je le rappelle, est refusé par beaucoup de vrais penseurs, de vrais savants...et,parmi les écrivains, Gracq a montré l'exemple... J'ai eu le tort de ne pas refuser. Mais c'était Apostrophes et j'étais plus jeune.

Zamidézanimos en uniforme.

Bardot: quatre condamnations pour propos racistes! Et ce ne fut pas dans la dentelle! c'est  du racisme bien gras, bien épais.L'exemple type du zamidéza&nimo que je méprise, de cet animalisme de droite qui a donné ce qu'on sait, tant de fiers zamidézanimo en uniforme, la réintroduction des loups dasn certaines régions d'allemagne sur fonds de massacre des humains... tout ce qu'on veut oublier, tout ce monde pourri qui se fout des massacres humains du  moment qu'on ne touche pas aux bébés-phoques!

Salauderie.

Brigitte Bardot fréquente le Front  National et, bien sûr, Génération écologie la soutiendrait: la boucle est bouclée. Sarkozy, par son ignominie tranquille,  nous fait resque regretter Chirac si elle est élue, Sarkozy nous semblera pétri d'amour et de bonté! Cette exhibition d'amour des animaux, quand elle est dans ces termes, de cette façon cache toujours la haine des sans coeur qui, honteux, veulent se donner un brevet public de bonté pour qu'on ne devine pas leur salauderie intime, profonde, viscérale: c'est ainsi que Céline aimait son chat!  Plus le discours semble sincère, plus c'est faux: c'est comme ces religieux qui croient croire et croassent!

Star!

Très médiatique, Bardot... On ne peut pas oublier la star, la femme magnétique, superbe, magique...  Et ça fait passer l'horreur d'une âme vulgaire, sordide, odieuse... Une  star? Pourtant ses procès pour ordurerie veule n'ont pas fait tant de bruit.Dès qu'on aime les animaux (ou du moins, qu'on l'affirme poure xhiber un bon coeur fallacieux), on est "bien"...La société est devenue moche! aimer les bêtes dispense d'aimer les gens et Bardot en est l'exemple: on la soutient, on ne veut pas parler de son racisme, de son homophobie. Comme pour les propos antisémites de Bové,  de Renaud, les "bonnes âmes" font l'impasse alors que Zemmour, c'est de la rigolade à côté...

Eligible.

Malgré ses condamnations, la Bardot n'a pas de casier judiciaire: elle est éligible! Encore une histoire de vedettariat, de société du spectacle bien à l'image du monde écolo-zamidézanimo, fait de racistes que des égarés écoutent en les croyant de gauche. cete mentamité que Bardot illustre parfaitement, point par point est le plus grand danger existant pur notre société: ce serait un bon fédératuer de toues les droites dures et la possibiluté de leur alliance avec les résidus de l'extrême-gauche terroristoïde.Ca c'est déjà vu, l'nculture actuele fait qu'on oublie l'histoire sans savoir que cet oubli,peut faire qu'elle soit devant nous, l'avenir moisi de la haine  constant sur fond d'animalisme béat et de meurtres en masse...

Envoi: Joyce, vieux labrador, vieil ami, tu m'as donné beaucoup. C'est aussi à toit, chien défunt, chien foldingue,que je pense... on était bien. Et si loin de la mentamité pourrie des zamidézanimos! On vivait tranquilles et ta présence donnait à la vie une profondeur cureuse: il te suffisait d'être. Ils ne comprendront jamais!