Sans foot!

Quand j'habitais PAris, il y a ait, les jours de grands matches et autres coupes du monde, des bistros qui affichaient "établissement sans foot"... On s'y retrouvait, tranquilles pendant que les hystéros beuglaient ailleurs, bavant leur vulgarité panurgesque de suiviste et d'esclaves des media! 

Vagues.

Oui, il y avait des oasis de fraîcheur, des endroit calmes sans hurlements de crétins Merveille! comme ce restaurant de jadis, où l'on mangeaut des huîtres avec le bruit des vagues distillés par des hauts-parleurs! C'et mieux qu'une couineuse blondasse, une  chanteuse à la mode.

Pas d'exclusion.

Attention: ces cafés et restaurants n'étaient pas "interdits aux footeux"! Mais s'ils venaient, ils devaient se tenir correctement, respecter les autres, être polis, citoyens, courtois.

Meilleurs.

"Sans foot! C'est déjà du courage devant la tyrannie des moindres! Le foot est obligatoire, on est obligé de le subir! Seuls quelques-uns résistent! Et nous sommes devenus les clients réguliers de ces cafés et restaurants!  Car être meilleurs que les autres , ça paie et ces établissment se firent une clientèle calme, courtoise, bien plus intéressante, mois violente  que les braillards footeux vulgaires, agressifs et sans tenue ni dignité.

Question.

Y a t-il à Maubeuge un bistro "sans foot" et osant l'affirmer?

Envoi: Et, pour finir, une citation:

Ecouter de la musique classique est une tâche péniblissime pour un joueur de football.

Propos tenu par le patron équipe foot Univesitatea Craiova qui a puni ainsi des joueurs insuffisants. Ca m’intéresse, 280, juin 04