Hésitation.

Fernand Braudel a hésité avant d'intituler son ouvrage capital "l'identité de la France"... CAr cet ouvrage,L'Identité de la France,  met l'accent sur la diversité du pays et il est notable que la construction du pays passe aussi par l'arrivée de Juifs au Xe.s, ce qui fait qu'ils sont "plus français" que les gens de bien des Province si l'on veut arguer come certain poussif pontifiant de la gauche alternative. .Braudel, directeur des Annales, n'était pas spécialement de gauche... C'était un intellectuel français, l"honneur et la rigueur... Un "grand Français"... On n'est pas chez Besson! Un intellectuel, oui, ces gens que l'on hait depuis que Barrès a ressorti le mot pur mépriser l'élite de son temps qui défendait Dreyfus! Car c'est là un moment fondateur...

Clairement.

Ce livre n'est pas polémique. Il part de la démographie et nous montre ce qu'est notre pays. Et purtant chaque page est une gifle oà Sarkozy et consort. Pourquoi,parce que Baudel parle du réel et non de fantasmes droitiers..; Ni de l'artificialité voulue, construite du "problème de l'immigration", bien exagéré pour cacher bien autre chose: pendant qu'on parle de ça, tout passe! Bref, Braudel montre le réel, tranquille et clairement

Ca commence bien!

Lire Braudel remet en place pas mal d'idées reçues. Car, bien entendu, il parle de la diverstié, des apports des imlmigrations diverses (aucune immigration n'a eu de résultats négatifs: ce n'est pas possibke!)...c'est un livre déjà ancien, mais très actuel.  Et le titre tombe à pic! Finalemetn l'identité de la France est aussi le résultat des aports divers do,nt un apport d'Afrique du Nord plus ansien qu'on veut commodément le croire. Je vous rappelle que la langue française demeure une langue latine au nom germanique: ça commence bien; non?

Emerveillement.

Braudel est un vaccin contre la connerie ambiante. Ce serait bien qu'on le lise plus.Oui, c'est du costaud, du sérieux avec plein de pages et de références. La rigueur n'empêche pas un grand plaisir d elire et l'ontelligence admirable des faits et des choses se montre chaleureuse, savoureuse. Ceci s'ajoute à cette gifle aux Sakozy-Besson que Braudel était bien inconscient d'asséner! Il est urgent de lire ce live et de se comprendre, voire de s'aimer à travers lui, si l'on veut assumer le fait d'être Français sans nationalisme bécason ni patriotisme tonitruant. Simplement ,parce que ça ,peurt-être délicieux comme un maroilles, un coup de rouge, une chanson de PAris, une violette de Toulouse (confite dans le sucre!), une baguette craquante (et non un pain bio de merde, gris, au goût d e misère! Un vrai pain blanc, hérité du "pain égalité" de la Convention quand on rêvait de pain blanc pour tous!), un berlingot de Carpentras, un peu de Noyaux de Poissy. Pour ma part, je suis Français par le sens et par l'émerveillement. Par matérialisme. J'ai un ego surdimensionné, ce qui permet d'aller vers l'autre: je ne suis pas comme Sarkozy, à l'ego défaillant qui, visiblement ne s'aime pas plus qu'il naime les autres. Comment pourrait-il aimer la France?

Sauvons Dreyfus!

Français. Braudel l'est aussi par cette participation à l'ecole des Annales, contribution de la France à la culture mondiale, création de méthodes pour l'histoire qui ne sont pas dépassées. Lorrain, come Barrès, il nra pas la bassesse de ce drnier et s'il peut chanter le pays natal, il n'en fait pas tout un plat! Savoir être... Trouver le bonheur d'être soi, l'appartenance et non l'identité. Le titre de l'ouvage en devient presque ironique.  A lire absolument! aujourd'hui surtout! CAr nous sommes quasiment en 1938, avec toutes ces resucées des chiottes de l'Histoire entre les néo-pétainisme sarkoziens et écolos, la montée de l'antisémitisme jointe à celle de la haine des Magrhébins, une haine de perdants qui s'exacerbe depus la fguerre d'Algérie! ... Tous lesvieux ressorts des vieilles trahisons jouetn tandis qu'il conviendrait encore de sauver Dreyfus plutôt que Betancourt, même si Dreyfus était un capitaine patriote de droite! Une autre classe que la veule Ingrid, tout de même!

Braudel est passionnant

Mais je divague... Car le livre de Braudel peut apporter ceci: être le point de  départ de réflexions aussi diverses que la France... Et sonoprops semble loin de ce que j'en dis...mais en est proche sans que l'auteur aie pu s'en douter: une leçon de France ferait du bien à celui qui la dirige! Et quand on siffle la MArseillaise, au lieu de s'indigner, il faudrait prendre conscience que c'est bien à cause de gens comme lui! Et d'en avoir honte, oui: honte!FAcile, l'indignation..la prise de conscience, ça ferait mal! Braudel est passionnant!

Notre Famille.

La Méditerranée, du même auteur traite d'une période ancienne. Mais cet aute livre montre combien le sort de la France est indissociable de celui de l'Afrique du Nord, et de la Turquie depuis des siècles et des siècles...encore uen bonne leçon de France qui dépasse le propos de l'auteur... Eh oui, nous sommes plus proche de l'Afrique du Nord que de bien des pays d'Europe...on fait l'anniversaire du Kalevala, superbe texte...combien de personnes savent de quoi il s'agit en France? En revanche, via les Arabes et le Maghreb, on connaît les Mille et une Nuit depuis le Moyen Age, bien avant Mardrus... Le Maghreb, c'est notre famille... Lisez Braudel!