Quand même, expliquer son opposition aux gens qui parlent d'identité nationale en arguant qu'il n'y a pas de "race" française, c'est fort! Ca veut tout dire! voir  "Y a pas de français"  (  http://dutron.wordpress.com/, faire défiler le blog: c'est en bas)... Car c'est bien là où ça va, ce texte: une  idéologie larvée de la "race"! Et qui fait suite à un texte insensé, anti-moderne parlant du cul de la fermière. Un texte poujadiste, certes, mais exaxctement semblable à toutes les rêveries réacs d'extrême-droite sur "le bon vieux temps"! Le tout écrit dans un style de chiote digne des torchons d'extrême-droite des années 30! C'est effrayant! Ca fait peur! A quand les camps? 

exercice: sur un cahier bien propre, chercher dans le discours écolo-bio tout ce qui est comparable, identique à des  propos pétainistes ou nazis.

Lucie Aubrac avait raison! "Résister se conjugue au présent"! L'occupation, ce n'est pas de l'histoire, mais de l'actualité! Et, hélas de l'anticipation!

Résistance!