Décidément, le fait familial intéresse beucoup de gens..entre ceux qui refusent de voir less enjeux de cette cellule politique qu'est la famille et ceux qui ont compris, ont tapé sur la table et établi une harmonie ou un équilibre, ça foisonne...

2010 sera peut-être l'année des réconciliation sur deuil des rapports illusoires et acceptation des rapports réels, le tout en évolution vers de l'amour vrai, ou, plus simplement du respect, voire de l'estime... Ce serait bien... Je ne pensais aps que j'allais "interpeller" ainsi... Décidément, ça pose problème, la famille... Les sentiments sont pires que la monnaie: on agiote, on place, on spécule... Et puis, si on le veut, tout devient clair.

Comprendre et pardonner.

On ne s'excuse pas: on s'explique et on paie (si besoin est)...

Dignité, quoi...

Pour moi, ce fut long, mais il faut dire que rassembler le puzzle n'est pas toujours facile...

Réconciliations...

Ca ne se fait qu'après avoir parlé des choses qui fâchent et inhumé les cadavres qui se trouvaient dans le placard...

Un coupmle est une immense partouze, le lit conjugal est peuplé d'ancêtres emmerdants ou pas.Mais on ne peut jamais dire "enfin seuls"...