1 er janvier! C'est la sainte Marie!  Voilà enfin l'occasion de célébrer en famille l'horreur! Il y a bien sanite Rita, infanticide par Dieu interposé, elle aussi puisqu'elle a prié pour que ses fils délinquants meurent avent d'être damnés et a été -évidemment- exaucée! Il y a Eve, bien sûr, peut-être  pédophile, incestueuse...comment ses fils ont-ils pu avoir des enfants puisqu'il n'y avait pas d'autres femmes? De toute façon, elles eussent été leurs soeurs!

Mais Marie, la vierge! La mauvaise mère par excellence, celle qui accepte dès l'Annonciation le sort horrible de son fils!  Là, on est dans l'igniominie! Moins directe qu'Abraham, ce salaud prêt à tuer son fils, elle n'en est pas moins une saleté d'idole à la fois machiste et  mauvaise mère...et chaste, en plus, ce qui est pervers!

Mon fils veut un réveillon avec uniquement de la viande...enfin, du gâteau aussi...ce serait un bon rituel anti-Marie, anti-Chrétien...Un peu de dinde, bien sûr, pour rappeler la mauvaise mère avec son orgueil de soumise!  Révulsons les cathos, les protestants, les orthodoxes! Tous ces tortionnaires et célébrons "la mauvbaise mère" en ce jour! qu'elle devienne la patronne des Courjault, des Eva Martinet, la mère de Typhaine, des infanticides, tortionnaires, abandonniques, des accouchées sou X (à quand le droit à la paternité sous X? Ca ferait des ravages pour les monstres qui font des "enfatns dans le dos", condamna,nt leurs mômes au malheur)...

Oui, donnons un sens au nouvel an, avec gags et plaisanteries grasses sur les marâtres, les belles-mères qui critiquent leurs filles (il y en a tant!) devant le mari, les confortables monstres qui les marient quasiment de force comme il y en a tant chez les Chrétiens intégristes!

Choisir ce jour permettra l'indignation superbe des croyants, ces criminels qui portent la culpabilité des massacres passés et ne le veulent pas! Alors qu'on le reproche aux communistes et aux néo-nazis: mes Chrétiens ont tué beaucoup plus et le temps ne fait rien à l'affaire!

Que Marie devienne une Carabosse effrayante, qu'on en fasse un personnage à la halloween en plus marrant! Et qu'on la représente comme les catlos, l'air con, les yeux vagues, pleine d'exaltation soumise au pouvoir mâle!

Donnons un sens pur et noble à cette fête, un sens athée, mais qui aime les légende, un sens noble et sarcastique montrant la supériorité de ceux qui ne croient pas, les seuls vraiment généreux qui ne vendent pas leur vie à Dieu, ne veulent pas qu'on leur rende leurs bienfaits au centuple, refuse toute vie éternelle et trouvent monstrueux l'idéd de péché originel qui ose souiller le nouveau-né!  Nous sommes meilleurs, plus vrais, plus sincères et plus généreux: adultes et fervents de liberté, d'amour qui ne négocie pas, qui ne marchande pàas, d'amour gratuit... Je ne suis pas de cux qui vivent en marchgandant et j'ai le droit absolu d'exprimer mes idées car je suis évidemment pour qu'on protège les infantiles, les croyants, contre l'intolérance des autres croyants: l'histoire du monde et des massacres!

Alors, MArie, le monstre, doit devenir enfin ce qu'elle est! Ignoble!

Un deuil, des dieux...Marre de ceux qui croassent odieux, prédateur du ciel et de la terre!  Affirmons-nous en rigolant! Et regardons leur ire de colonisés du dedans!

Soyons vache sans méchanceté! Aimons avec humour, ça rime avec amour! Seul l'athée en est capable! Les autres s'y obligent...C'est leur loi!

Ca ne vous plaît pas?

C''est fait pour...

Célébrons la mauvaise mère! Médée à l'honneur...

Rigolo, non, une fête négative pleine de rigolade,on pourrait, de plus, joindre ceci à un telethon pour les femmes opprimées, les mariées de force, les prisonnières de dictatures ( comme au Chili, jadis, chez les Chrétiens de Pinochet soutenus par els Chrétiens de la CIA) violées et mises enceintes par leur bourreau.Oui, aidons toutes celles qui auront bien du mal à être de bonnes mères... Une gigantesque quête serait certes une bonne chose!

Oui, agissons pour une fête de la mauvaise mère, sous l'égide de Marie,  en mangeant de la VIANDE!

Tout art est viande!

Aux croyants: Mon discours vous déplaît? Vous devez admettre qu 'il soit exprimé, si vous êtres aussi tolérants que errains d'entre vous le prétendent... Moi, jamais je ne censurerais le vôtre et si vous étiez persécutés, je me battrais pour vous!  Je suis solidaire de tous les opprimés... Ce qui ne m'empêchera pas de critiquer votre dogme abject... et de vous combattre si, comme d'habitude, vous persécutiez... J'ai le droit de dire ce que  je dis...