Au secours!

Ainsi il y aurait une "identité française" menacée par un tas de vilains pas beaux pas d'ici et même d'ailleurs tout en étant pas français voire même étrangers, en plus... Ah! les vaches! Y causent pas comme nous,, les sales types! c'est-y pas dieu possible! jeanne d'Arc, au secours!

Identité de la France.

Bon.il faut être peu sur de son appartenance pour la sentir ainsi menacée...On dirait les écolos, si peu confiants dans la nature qu'ils la voient en péril constant...rien de solide, rien d'assuré... C'est si simple d'être français: il suffit de se trouver bien dans ce pays dont la grande tradition de terre d'accueil est une des caractéristiques les plus profonde ainsi que la gauche, que la France a inventée...

Exigence.

Mais, si on continue, si l'on veut être fier, il faut aussi de l'exigence: il ne suffit pas d'être né ici, il fatu en être digne... tiens, là, ça change...nos petits franchouillards qui se croietn des droits supérieurs parce qu'ils "sont d'ici" tiquent... Alors, vous faites quoi pour la Phranss?

Autorité.

Même quand on est à son service, faut voir...il ne suffit pas de représenter, par exemple, l'état.Il faut en être digne et ne pas le déshonorer. Surtout lorsqu'on occupe un poste responsable et qu'on est représentant de l'autorité publique...

Une illustration forcément imaginaire...

Un exemple...Imaginons, oui, imaginons un ...je ne sai spas, moi...tiens, un gendarme... Voilà, un homme qui est le représentatn de la loi...Ce type, militaire aurait , par exemple, un fils... Il ne saurait pas l'élever...Ca peut arriver, mais dans ce cas, on la ferme... Ce fils serait un sale petits dégueulasse osant insulter un prof, dont la mission publique est encore plus noble que la fonction de gendarme (Cedant arma togae, non de Dieu!). Ce petit répugnant  représente, lui, 'horreur, le dénide la France, mère des arts et pays de culture où l'on doit respecter ceux qui dispensent le savoir et la connaissance...outrage maximal à punir d'une façon impitoyable... Tandis que son père, incapable de faire respecter un citoyen doublé d'un homme exerçant une mission publique, qui, de plus est un mauvais père puyisqu'il a défendu son fils, il est indigne de représenter l'Etat, la Nation, la France... Le père et le fuls douvent être exclus à jamais de la Communauté: le gendarme limogé, interdit de tout autre travail, réduit à la mendicité s'il le faut... le fils, rejeté de l'école, viré... Les deux exclus de la vie, point, c'est tout! Bon, rassurez-vous;, des êtres aussi abjects, ça n'existe pas en France, mère des arts, disais-je et terre d'accueil!  c'était juste un supposition, un exemple exagéré! Jamais un gendarme français ne se conduirait ainsi...vous rigolez, Ah! n'insultez pas la gendarmerie français, sinon vous devenez un  mauvais Français!

Déshonneur.

Il y a assez d'immigrés repsectueux (oui, il y en a d'autres aussi) pour qu'on se passe des traîtres de fait! es personnes qui nuisent à la réputation du pays en se comportant come des gougnafiers... si l'on reconduit aux frontières tant de braves gens qui sont l'honneur du pays, représentat sa tradition d'ouverture, nous devons alors être encore plus vigilants envers les natifs pourris (et encore: un ripou, ce n'est pas bien, certes, c'est même immonde..Mais ça n'a pas cette slictuosité visqueuse de la trahison de fait avec esprit bien confortable ... Un ripou est un délinquant délibéré...il ne croit pas faire le bien comme un hypocrite mauvais père de merde!) qui sont notre honte, notre déshonneur, notre tare!

Exigence.

Si, par hasard, un prof insulté avait giflé le môme, on l'excuserait tandis qu'une grande campagne chasserait impitoyablement tout élève osant manquer de respect à un enseignant tout en punissant ses parents d'une façon effroyablement sévère! Vive la France, son honneur, sa grandeur...Luttons pour cette honnêteté de citoyens! Nous avons besoin de vertus plus hautes...Soyons fiers et exigeants!

Foutaise!

Autrement, c'est de la foutaise, leur identité... De toute façon s'il doit y avoir une "identité nationale", elle  nesaurait se cnstruire sur le rejet de l'autres, la tranhison des idéaux français...elle ne pourrait se bâtir que sur une conscience rigoureuse, une rigueur, oui, une exigence, un refus de la mollesse discriminante et de l'avachissement mentl de la droite qui crie la" France aux Français" (comme en 38) pour la trahir peu après... oui,, c'est bien une volonté de "petite grandeur" au quotidien qui peut nous renforcer dans notre apartenance, un sens de l'exaqctitude civique et le refus des abus à la con comme celui du gendarme imaginaire, forcément imaginaire que mon imagination délirante a inventé pour illustrer mon propos!