Que va t-on faire de tous ces sangliers qui pullulent dans les forêts d'Irak?  Naguère, les diplomates, quelques touristes riches venaient chasser ce gibier interdit aux musulmans. c'était très chic. Un festival de beaux fusils anglais hors de prix et de tenues de bon ton...Pas de treillis,ça non! ... Maintenant, les riches se barrent à cause de la guerre... La forêt est à vau-l'eau, suit la nature, s'étouffe donc...   des sangliers se multiplient... Un sacré emmerdement écologique! encore que c'est peut-être ça l'écologie: la guerre et la forêt tentaculaire qui s'étouffe elle-même!(encore que le mot forêt... il désigne au départ un domaine exploité, des coupes etc. , au  comencement, c'était uhe possession royale, de bois qui n'avait rien de sauvage: forêt fut un terme de droit!)