Je me demande toujours pourquoi on nous a fait croire que Carl Orff était nazi! Er qui a lancé ce bruit infondé, car Orff était plutôt "de gauche"! Or c'est un musicien aimé de tous, voire populaire (Johnny Halliday est un fan! Il l'a dit!!!) 

En revanche, on admire encore un chanteur comme Aristide Bruant, le modèoe de Renaud qui ne tarit pas dééloge sur ce bourgeois, comme lui, qui se la jouait populo, qui était méprisant et agressif..a ceci près que Bruant était très bon élève, latiniste, héllénisant, bref fort, très fort pour ce qui est de la culture et de la bourgeoisie, comme la plupart de ceux qui font dans le "populaire", ou art de se foutre du peuple, de l'exploiter et de s'enrichir sur son dos en débitant des textes ersatzopoétiques sur fond de musique insuffisante.

Contrairement à Renaud, Bruant fut lui, un vrai de vrai antisémite, virulent, bien crade, bien gluant de saloperie haineuse. il vécut une vie de châtelain à Courtenay puis devint "candidat du peuple" aux législatives de 1898, avec un programme ""anti-juifs" en ces temps où l'antisémitisme était le "socialisme du pauvre"... Deplus il a écrit des textes judéophobes immondes... C'était nécessaire pur créer la chanson populiste, très à droite, très moche d'esprit et qui plaît tyant à la fausse gauche ptite-bourgeoise!

Et souvent les bien-pensants d'une prétendue gauche auto-suraffirmée comme telle,   beuglent du Bruant tout en vomissant Carl Orff...

L'inculture des "semi-habiles" est abyssale!  Moi, j'ai un lave-linge!