S'il est une pensée claire, revigorante, c'est bien celle de Françoise Héritier dont les travaux nous enrichissent! elle soutient une certaine non-violence et parle de l'identique" plus que de la "différence"... Ca décoiffe, même si des fois, ça me chiffonne un peu! certes, elle succède à Lévy-Strauss mais ne peut pas être seulement considérée comme son héritière, malgré son nom (dur à porter pour une anthropologue!)... Ses travaux sur l'alimentation des femmes méritent réflexion à une époque de régimes aliénants maintenant les femmes dans une vigueur physique moindre que le s hommes.Car ça sert aussi à cela, les tabous, les régimes alimentaires faits pour les femmes dans tant et tant de sociétés:  il faut qu'elles soient plus faibles physiquement pour mieux assurer la domination mâle... 

Et Françoise Héritier a, entre autres, étudié ce fait. 

 

Ce lien, que m'a transmis Olivier Douville permet d'accéder à un entretien avec F. Héritier


 http://www.psychologues-psychologie.net/colloques/media/5/Rencontre_avec_Françoise_Héritier/

Au fait... Croyez-vous encore que la diététique sert uniquement à la santé, à l'équilibre?Bien au contraire, le diététisme est dangereux! Ah! les régimes, les compléments alimentaires... De l'idéologie pure! Comme la "malbouffe", concept bourgeois dû à des amateurs de muesli,  qui est la nourriture des autres, ces dégueulasses!  Surtout quand ils sont pauvres! J'y reviendrai! 

Nature et culture...S avoir si, vraiment, les femmes mangeaient comme les hommes, elles seraient aussi costaudes... Ce n'est peut-être pas si simple, ma is il y a de ça! En même temps, ceci, chez héritier, peut tout de même évoquer Alexis Carrel qui pensait que le fait que la classe ouvrière était mal nourie depuis des générations et des générations, cela l'empêchait d'être l'égale des autres classes...C'est un peu le problème des structuralistes, de Lévy-Strauss... D'un côté toutes les cultures (j'abrège) seraient d'égale valeur, d'un autre des infériorités seraient acquises par des conditions de vie telles que la nutrition...

Mais ce n'est pas parce qu'il fait quelques erreurs qu'un penseur est à rejeter! Sion, il n'y aurait plus personne! De plus, il y en a qui ne font QUE des erreurs! Hi! hi!