La Voix du nord a légitimement protesté contre la publication de photos me représentantqui lui appartiennent  par Pierre Meur peu soucieux des droits d'auteur autant que de la liberté d'expression... Et voici ce que ce dernier répond, exprimant son fanatisme sordide! Là, ça devient burlesque:

Reconnaissant le fondement de votre demande, sans plus faire plus de recherche sur l'identité véritable du photographe qui a pris ce triste cliché, j'accède bien volontiers à celle-ci.


J'en aviserai, moi-même, votre rédaction et le service juridique de votre journal, étant évident que "La Voix du Nord" est partisane des propos d'Orlando de Rudder.

Je me demande d'ailleurs si d'autres rédactions et le grand public ne devrait pas avoir connaissance "de vos convictions humanistes".

Car les propos d'Orlando de Rudder sont plutôt sujets à caution. Si la presse dite "officielle" ne fait pas son travail, est-ce moi qui doit le faire ?

Il est inutile de menacer pour protéger un individu qui est plus que nuisible. Vous avez de curieuses amitiés.


Bien à vous,
Pierre Meur

Que M. Meur sache que loin d'être nuisible, je tente de rendre service à mes contemporains en leur transmettant le message d'amour et de joie de l'humanisme vrai, du refus des dogmes. Il faut de la joie, de la santé, de l'espoir et du gai savoir! A ceci se joint le plaisir samutaire de montrer les mensonges et les forfaitures ordinaires, de rire à propos des "pompeux cornichons" de tout mysicisme;Je vous rappelle que les religions sont le principal facteur de crimes qui soit. Mais elles ont aussi l'aspect comique de votre ridicule achevé!

J'ignorais que la Voix du Nors me soutînt.J'en suis ravi.Je publieparfois des articles dans ce noble organe;Mais je pense qu'il devrait désormais consacrer ses colonnes à chanter mes louages, car ma splendeur rayonne, comme chacun peut le constater!

Je serais ravi que le grand public ait consciences des convictions humanistes que je défend, que j'illustre et qui me viennent d'une tradition de

Résistance!

Soyons fiers et mangeons trop!