Les yes men sont fabuleux et l'on ne se lasse pas de ceci: http://www.dailymotion.com/video/x1n1wg_yes-men-vs-balkany-par-lelabtv_news

Ce qui nous ramène à Marieweblog, celle qui a osé nier son racisme anti-Arabes bien réel!

Parmi ses propos répugnants de mépris envers les pauvres, elle avait commis un article gratiné de veulerie suffisante sur "les avantages du RMI" bien dans la tradition d'une certaine droite répugnante que les misérables dégoûtent. Dans cette ignominie, elle énumérait ces "avantages", genre réduction de la facture téléphonique... Sait-elle que souvent, c'est inutile car le téléphone est coupé ,depuis longtemps et que pour chercher du boulot, on a acheté le moins cher des portable et une carte prépayée, ce qui est assez coûteux?

Mais là n'est pas la question: Marieweblog se plaint (se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint) gémit et geint sur sa propre misère et refusant de voir celle des autres. Elle bénéficie de ce qu'on appelle d'une façon dégueulasse "avantages" sociaux, du moins le dit-elle en se plaignant (car elle se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, , geint et gémit, et déprime et pleurniche).

Elle voit donc ce que sont ces "avantages" Ce minimum. Mais les "autres", les pauvres qui ne sont pas elle sont forcément abusif et ne "méritent pas" ces avantages dont ils "profitent", sans doute au détriment des "vrais "Français"... Comme si l'immigré, ,ou le Français d'origine ultramarine (français depuis 1830!) n'avaient pas le même droit d'être ici que le "de souche"! Et d'être assisté s'il le faut. La jalousie, l'envie raciste sont aussi burlesque et dans le même esprit que ce malheureux Balkany, plein de suffisance grotesque. On en est arrivé à une sorte de jalousie de la misère que la tristissime Marieweblog illustrait avant de lâchement fermer son blog en se plaignant parce que l’on critique son racisme (car elle se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, , geint et gémit, et déprime et pleurniche en toute veulerie avec l’énergie d’un huître anémique et une mauvaiseté glaciale de sans-cœur qui se la joue charitable). C’est la mode : on jalouse la souffrance. « Moi, j’en ai plus bavé que toi » et Dieudonné montre bien comment il a décidé que les noirs ont beaucoup plus souffert que les Juifs, absurde rivalité, saumâtre compétition et connerie épaisse… On en est là.

Marieweb a surenchéri en montrant un tricheur, un type qui vit bien avec le RMI au prix de magouilles diverses. Car c’est aussi l’obsession d’une certaine droite haineuse et revancharde de « petits blancs » aux aguets des « avantages » dont « bénéficieraient »les autres et pas eux. UN SEUL tricheur devenant une sorte de démonstration que ces « salauds de pauvres » le sont tous. Ca dédouane et ça permet de les mettre « tous dans le même sac » et de mépriser confortablement au lieu d’agir contre la misère…

Oui, Marie weblog (qui se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, , geint et gémit, et déprime et pleurniche avec une veulerie gluante de mesquinerie baveuse) est bien dans la ligne de Balkany ! Et de ce d’Urso dont j’ai publié l’imbécile texte parlant des gens « de communauté » qui seraient, selon son regard sélectif come un tri de poubelles, avantagés dans les média au détriment des « vrais Français » ! tout ce ci servant à nier la misère de l’autre, tout en se plaignant, se plaignant, se plaignant, se plaignant, se plaignant de sa propre misère et en criant à l’injustice parce que tout le monde s’en fout, pense t-on. Voici le texte de Denis d'Urso, saloperie vulgaire que j'ai déjà citée:

Ne mourez pas inaperçu


Un motocycliste de la garde républicaine (gendarme) a heurté le 18.07 une femme sur le parcours du Tour de France entre Colmar et Besançon, la tuant sur le coup.

Cette spectatrice n'appartenant pas à une "communauté" "issue de l'immigration" d'Afrique, la compétition a pu se poursuivre sans incidents, ni manifestations vociférantes, ni dénonciation de la sauvagerie raciste des gendarmes par la famille, ni mises à feu de véhicules ou de centres commerciaux, ni délégation de parents et proches révoltés réclamant que "justice soit faite".

Cette malheureuse dame n'a aucun nom dans les journaux, elle est désignée comme "une sexagénaire", aucun comité de soutien ne portera son nom, aucune marche silencieuse impressionnante (filmée pour tous les JT) n'est organisée par la troupe nombreuse de ses amis et voisins.

C'est triste de constater que quand on n'est pas d'une "communauté", de nos jours on est peu de chose en France.

Jalousie, quérulence, refus de voir le réel...racisme... Parole de Dominant ne se rendant pas compte de ses privilèges et ne voulant pas voir cxe que subissent quotidiennement els immigrés! Ce texte immonde montre bien où nous sommes tombés! Cet état d’esprit a fait ses preuves dans l’histoire. Il serait temps que ces gens réfléchissent. Un cœur en béton, blindé, propice aux fausses émotions devenant « performances affectives » pour se faire « bien voir » », ça suffit ! L’ « indignation vertueuse » tonitruante, y en a marre ! tout ça ne fait que cacher un égoïsme brut de brut et une mesquinerie qualité d’avant-guerre…

Il va falloir que je mette de l’ordre dans mon ordinateur, que je ressorte les merveilles de bassesse de Marieweblog, puisqu’elle n’ose plus s’exprimer de nouveau ! Elle qui était si fière de marteler ses atroces médisance, son mépris pour els pauvres, surtout d’origine ultramarine ! Elle qui proférait des propos d’n racisme carabiné et quiç n’a pas supporté qu’on dise qu’elle est raciste ! Puisqu’elle veut se cacher, révélons-la (lonlaine et lonlère)… elle était moins discrète quand ele pensait que « tout le monde » pensait comme elle, avec son dégoût « viscéral » de la gauche et son invention significative des « cheveux gras » de Cohn Bendit. Maintenant, elle s’est dégonflée après avoir fait un chantage au suicide comme quoi mes propos l’accusant justement de racisme l’auraient déprimée, que ce serait un harcèlement, elle qui a publié tant et tant de post cauchemardesque contre les « Arabes » (ça pourrait les déprimer, non ?)…

Oui, l’état d’esprit de Balkany rappelle Marieweblog : négation des pauvres etc, avec, ne l’oublions pas, le délicieux article de Marieweblog que j’ai maintes fois cité, déclarant que ceux qui sont morts dans un transformateur électrique, celui sur qui l’on a tiré parce qu’ils faisaient du bruit en quad et d’autres l’ « avaient bien cherché »…

Quant à ceux qui soutinrent Marieweblog, ils n’ont pas osé répondre à une seule question gênante ! On y reviendra !

Je souhaite que Marieweblog rouvre son blog. Entre autres pour des questions pédagogiques : il faut montrer aux enfants des écoles ce qu’est le racisme honteux. Il faut organiser des lectures en classe, des lectures commentées pour que la prise de conscience se fasse chez les jeunes. Marieweblog est un exemple parfait de cette ignorance de soi raciste et de cette bonne conscience d’esprit bourgeois qui fait tant de mal ! A ce point de suffisance et de bêtise, c’est exemplaire et cette femme devrait être une star ! Tous devraient la connaître et commenter les bouffissures pétomanesques de son absence absolue de compassion, tous sevraient se marrer tandis qu’elle se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, se plaint, , geint et gémit, et déprime et pleurniche ! Madame a le cœur flatulent : qu’on se le dise ! Et qu’on soigne son âme intestine météorique au charbon des autodafés ! C’est forcément efficace !

Bravo aux Yes Men qui révèlent ce genre d'individus! Balkany, Marieweblog, même combat!