Il est assez surprenant de voir combien certaines femmes qui se se disent féministes ignorent tout des mouvements de libération des femmes! Pour expliquer à l'une d'entre elles qui voulait que sa change qui fut l'admirable Hubertine Auclert (qui habitait à côté de La Roquette, prison pour femmes!Sage précaution, moins de chemin à parcourir!!! Hi! hi!), mon idole! Je voulus vérifier les dates???Et , dans l'article de Wikipedia, c'est bien...Sauf qu'évidemment, le classisme nuit au féminisme et l'on cite "la mondaine Marie Bashkirtseff "... Cette femme fut admirable, étonnante,mais non: il faut l'amoindrir! ah!La haine sociale et la droite cachée sous la fausse gauche d'apparence (tiens, le rédacteur sait-il qu'il y avait à l'époque de très importants mouvements féministes antisémites et patriotards?n Eh oui, on fait l'impasse...Le classisme qui stigmatise Marie Bashkirtseff est du même ordre!De toute façon, Deraismes et Richer étaient bourgeois)...
Bref, il y a un malaise! Les oeuvres de Marie Bashkirtseff furent détruites par les nazis...Eux comprirent vite le potentiel révolutionnaire de cette femme épatante!

Pour en revenir au départ, je trouve triste l'ignorance de l'histoire d'un mouvement aussi important, car le féminisme, au delà des caricatures, a changé en bien beaucoup de choses...La lutte continue, mais c'est déjà ça... Seulemetn, on ne fait pas l'économie de l'histoire... Et ignorer, Auclert , Deraismes, Margueite Durand, Léon Richer (quoi? un homme?), LEssing (lire La carnet d'or, bon sang!!!) voire même,ElfriedeJelinek, ne pas connaître Flora Tristan ou Olympe de Gouges ni le texte de Lclos sur l'éducation des femmes, bref avancer sans armes va à l'encontre du but! Toute ignorance volontaire est coupable et celle-ci particuièrement... De plus, elles sont passionnante,souvent,les militantes d'autrefois!

Autrement,le féminisme affiché est décoratif, très gracieux, sans "poil au pattes " et togtalement inefficace!

A propos de Richer , il faudrait qu'un jour je mène à bien mon vieux projet d'histoire des hommes féministes, Laclos, Condorcet, Lévrier, Harmois (qui, de plus, fonda le cimetière pour chiensd 'Asnières)avec leur combat,leurs contradiction,leurs vies...
Et puis faire chier aussi en rappelant que Gandhi fut un sacré macho!!!