31 mai 2008

Les poèmes à oublier par coeur.

Il m’arrivait parfois, les jours humeur fantasque, d’acheter de vieilles odes dans des livres pourris des opuscules marqués par d’anciennes coulures. Des humidités de cave et des traces de rats. Racheter des poèmes qui ne valent pas un clou. Des éditions jaunies chez l’auteur, un bourgeois. Ou un va-que-je -te-pousse à la vie désertée : la cruauté du monde, c’est bien fait pour sa gueule.Car souffrir sans souffrir est un don de soi-même. Sans cela on écrit de fauses gueules de poèmes. Et on a l’air de soi, surtout quand on n’est... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2008

Sauvons le cervelas suisse!

LA question du cervelas suisse est-elle réglée?  Rappelons que le boyau doit venir de zébu ou de boeuf brésilien: Ce sont les seuls à avoir une teneur en graisse optimale. Ils lui donnent leur goût unique et leur couleur aux cervelas.» Or les boyaux brésiliens sont désormais interdits d'importation par crainte de la maladie de Creutzfeldt-Jacob. La Suisse se conforme ainsi à la loi européenne sur les denrées alimentaires.  (http://www.marcfievet.com/article-14546981.html) Voici ce qu'en dit wikipedia: Cervelas... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2008

La petite fille n'avait pas faim.

La petite fille n'avait pas faim, elle se traitait déjà de femme, se croyait un trésor d'orient tant qu’elle ne serait pas maman. Les planètes sont des pépites : on les regarde, mais on s’en fout : « L’or vrai n’a jamais ce sourire et la lune vient dans le ventre ». La petite fille avait du mal à trouver une âme proche. Ni quelque raison suffisante de en pas regarder la glace, puisqu’elle s’y voyait souvent. « La lune vient dans le ventre et ça fait du ramdam, c’est de l’horloge, tout ça, de la marée cinglante, ça fait... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2008

Pauvre Boris

Au temps de Boris Vian, les amuseurs ne se la jouaient pas... Doris,Dac, Blanche y alalient fort et ne se complaisaient pas à savourer un racisme auto-nié. De plus,Vian pensait! Et ne disait guère d'idioties. Il en avait mare des "penseurs" à la con, c'set tout! Il l'a dit come ça: Dire des idioties, de nos jours où tout le monde réfléchit profondément, c'est le seul moyen de prouver qu'on a une pensée libre et indépendante... Le monde a changé!  On ne dit que des idioties et l'on veut avant tout "ne pas... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 mai 2008

Vacherie.

Un petit cœur certain, toujours maigre et fiévreux Se démangeait les bribes, souvenir et poison Cherchait à bien souffrir par la répétition De malheurs déjà vus aussi mornes que miteux. Une collection de peurs le rendait malheureux Il les entretenait en guise de passion Il pleurait à l’envi, savourant le bouillon De ses larmes assouvies en délices affreux. C’était un ordinaire, un épais, un organe, Conformiste et béat qui battait comme un âne Qui s’assoiffait d’amour pour avoir l’air d’aimer Qui le... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mai 2008

Le Droit à la punition.

Face à l'invraisemblable démission d'un principal de collège (voir ce blog à la date du 27 mai) , face à son refus d'assumer son rôle come sa fonction, il va falloir penser plus fort: nous avons besoin de vertus plus hautes. Il est fort inquiétant qu'au lieu d'infliger des heures de colle ou un devoir supplémentaire,on appelel la police pour une faute réelle,grave mais qui ne mérite ni tant d'honneur, ni tant d'indignité! IL faudrait réfléchir sur cette pratique scolaire du refus de punir en ne pratiquant que l'exclusion, le rejet,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2008

Dessinez vite et bien!!!!!!

http://fr.youtube.com/watch?v=JsoidYCWr9g
Posté par ruru à 00:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mai 2008

La mer n'est pas un champ de course.

Texte ancien, mais nécessaire que je republie, énervé par les andoulles des transats et autres courses, des sportifs à l'esprit bourgeoie et aventureux qui prennent des risques choisis de luxe. Moi, jen préfère les pêcheurs en grève, le stravailleurs à la vie dure mais plusprofondeet sans frime, avec des risques ppour bouffer et de la vérité humaine. Et puis mon rapport à la mer est tout autre et de toute façon meiolleur que celui des spportifs à bateaux hyperchers pleins de pub dégueulasse: ce sont des vendus. Ad... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2008

Le faux blues normé pour taverne irlandaise…

La taverne est bidon, ou encore authentique : A Cork ou à Toulouse c’est aussi vaille que vaille ! On est dans le sacré, Monsieur, ça c’est de la musique ! D’ailleurs on l’a repris sur un vieux disque usé : C’est le faux blues normé pour taverne irlandaise. Ca ressemble à du vrai car tout y est pompé. Sauf que tous les effets y sont plus appuyés! On en rajoute des tonnes, de plus on sait chialer ! On ublie que les Noirs ontde la dignité! Que le vrai blues jamais ne va dégouliner. Et ce qu'on va chialer dans le genre... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2008

Republication encore!

MErdrigal inconvenant Oh! que c'est pas bien, Gros Ruru, d'écrire des sonnets aussi vulgaires! Vraiment, tu devrais avoir honte! en plus, t'as vu comment tu traites les femmes ("cette" femme, nuance!)? T'es rien qu'un dégueulasse! Un macho pourri! ET pwi cé un sonnet pas régularistique, paske le deuxième katrain y tralalate otrement rimatoirement que le premier!!Et puis y a des gros mots! Plein! C'est vachement vulgaire, berck! Pouah! Bouh! le vilain kilépabô! T'as pas honte?- Si, j'ai honte... et c'est délicieux! ... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]